BFM Business

GrDF va installer ses premiers compteurs communicants Gazpar

Le relevé manuel des compteurs par les agents va disparaitre avec l'arrivée du compteur intelligent Gazpar.

Le relevé manuel des compteurs par les agents va disparaitre avec l'arrivée du compteur intelligent Gazpar. - -

La filiale de GDF Suez a annoncé, mercredi 20 novembre, le lancement de la phase test d'installation des premiers compteurs intelligents Gazpar. Quatre régions seront équipées d'ici fin 2015, avant un déploiement national en 2017.

L’électricité aura Linky, le gaz aura bientôt Gazpar. Le gestionnaire de réseaux GrDF a annoncé, mercredi 20 novembre, le lancement du compteur communicant.

Pour le moment, seules 24 villes dans 4 régions seront concernées par la phase test. Près de 150.000 compteurs intelligents seront installées en Haute-Normandie, en Bretagne, en Ile-de-France et en Rhône-Alpes pour fin 2015.

Si la phase test est concluante, les compteurs des 11 millions de ménages équipés au gaz seront ensuite progressivement remplacés entre 2017 et 2022. Cela signifie "5.000 compteurs à changer chaque jour" durant six ans, a expliqué la directrice générale de GrDF, Sandra Lagumina.

Un millier d'emplois créés

Ce travail titanesque de changement d’équipement devrait créer un millier d’emplois direct. Mais il mettra un terme au travail de relève des compteurs, qui occupe actuellement plus de 300 personnes.

Gazpar, le compteur intelligent, doit en effet envoyer automatiquement et en temps réel la consommation de gaz aux fournisseurs, et permettre la consultation d'un relevé quotidien de la consommation par les ménages.

Pour le consommateur, la facturation sera basée sur la consommation réelle et non plus sur des estimations rectifiées deux par ans, comme actuellement.

Une hausse de 2 euros sur la facture

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) espère que ce suivi plus détaillé permettra une réduction de 1,5% de la consommation de gaz. Et une telle baisse de la consommation est nécessaire pour équilibrer la hausse du prix pour les Français.

Le déploiement de Gazpar coûtera en effet 1 milliard d’euros à GrDF, un investissement qui sera assuré par une augmentation de 2 euros par an de la facture de gaz pour chaque client.

A.D. avec AFP