BFM Business

Energie: les fournisseurs alternatifs gagnent du terrain

Depuis 2007, entreprises et particuliers peuvent changer de fournisseur de gaz et d'électricité.

Depuis 2007, entreprises et particuliers peuvent changer de fournisseur de gaz et d'électricité. - -

L’ouverture à la concurrence porte lentement ses fruits, selon le baromètre trimestriel de la Commission de régulation de l’énergie. Les ménages sont les plus enclins à changer de fournisseurs.

Les monopoles dans l’électricité et le gaz s’éteignent à petit feu. La concurrence a progressé sur les marchés du gaz et de l’électricité au troisième trimestre, selon l’observatoire de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Depuis 2007, tous les consommateurs de gaz et d’électricité peuvent choisir entre les offres à tarifs réglementés des fournisseurs historiques, EDF et GDF, et des offres de marché, dont les prix sont librement fixés par les fournisseurs. Et cette dernière option séduit de plus en plus.

Les particuliers abandonnent les tarifs réglementés

Chez les particuliers, 67.000 clients ont abandonné les tarifs réglementés d’EDF pour un contrat en offre de marché, au cours du troisième trimestre 2013, contre 58.000 au deuxième trimestre. Plus de 2,3 millions de foyers, sur les 31 millions de consommateurs d’électricité, sont désormais chez un fournisseur alternatif, rapporte la CRE.

Dans le gaz, le recours à l’offre de marché a été encore plus important, avec 240.000 clients supplémentaires contre 181.000 au second trimestre. Plus de 1,3 million de personnes, sur les 10,6 millions d’abonnés au gaz, ont choisi un fournisseur alternatif et abandonné les tarifs réglementés.

Hors secteur résidentiel, c’est-à-dire les industries, les administrations et les autres clients, l’ouverture à la concurrence est moins marquée. Dans l’électricité comme dans le gaz, seuls 5.000 abonnés ont décidé de quitter les tarifs réglementés au troisième trimestre, un chiffre en baisse par rapport aux trois mois précédents.

A fin septembre, 397.000 sites sur 4,9 millions ont préféré un fournisseur d’électricité alternatif à l’offre d’EDF. Du côté des abonnés au gaz, 162.000 sont chez un nouveau fournisseur, sur 670.000 sites équipés en gaz naturel.

A.D.