BFM Business

COP21: l'Inde s'engage à ratifier l'Accord de Paris

Troisième pollueur mondial, l'Inde a accepté de ratifier l'accord trouvé à l'issue de la COP21. (image d'illustration)

Troisième pollueur mondial, l'Inde a accepté de ratifier l'accord trouvé à l'issue de la COP21. (image d'illustration) - Dominique Faget - AFP

Troisième émetteur mondial de gaz à effet de serre, l’Inde souhaite ratifier l’Accord de Paris sur le climat avant le coup d’envoi de la COP22, qui se déroulera en novembre à Marrakech (Maroc).

Trois semaines après la Chine et les États-Unis, l’Inde s’apprête à signer l’accord conclu en décembre 2015 à Paris, à l'issue de la COP21. Un document visant à contenir le réchauffement climatique à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle. 

Alors que son pays, qui dépend fortement des très polluantes centrales au charbon pour sa production d'électricité, a été l'un des pays les plus réticents à l'adoption de cet accord, le Premier ministre a indiqué que "l'Inde ratifiera(it)" le texte "le 2 octobre, jour de l'anniversaire (de naissance) du Mahatma Gandhi". Lors d'un congrès de son parti, Narenda Modi a commenté cette décision, précisant que le dirigent du mouvement pour l'indépendance de l'Inde avait lui-même vécu une existence marquée par une faible empreinte carbone. 

Pour entrer en vigueur, l'accord conclu à Paris, en décembre 2015, à l'issue de la COP21 doit être ratifié par 55 pays qui doivent totaliser 55% des émissions de gaz à effet de serre. Le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon estime que l'accord pourrait entrer en vigueur avant la fin de l'année 2016. 

A.M. avec AFP