BFM Business

Cet énergéticien européen renonce au pétrole et au gaz

Le danois Dong Energy se recentre sur les énergies renouvelables.
(image d'illustration)

Le danois Dong Energy se recentre sur les énergies renouvelables. (image d'illustration) - Martin Bureau - AFP

L'entreprise danoise Dong Energy vient de céder ses activités de production d'hydrocarbures au pétrochimiste suisse Ineos pour 1,16 milliard d'euros.

Le leader mondial de l’éolien offshore se désengage des énergies fossiles. Dong Energy officialise ce mercredi la vente de sa branche dédiée à la production de pétrole et de gaz au pétrochimiste suisse Ineos.

Souhaitant se concentrer sur la production d'électricité issue des sources d'énergies renouvelables, en particulier de l'éolien, l'énergéticien danois avait décidé fin 2016 de se séparer de ses activités liées aux énergies fossiles. 

"La transaction achève la transformation de Dong Energy en un groupe en pointe et uniquement concentré sur les renouvelables", se félicite Henrik Poulsen, le directeur général de l'entreprise dans un communiqué

Les licences de production d'hydrocarbures de Dong, concentrées en mer du Nord (Norvège à 70%, Danemark et Grande-Bretagne 15% chacun), ont permis de produire environ 100.000 barils par jour en 2016. Cette division du numéro un mondial des éoliennes en mer emploie 440 personnes.

Ineos cherche a accroître ses capacités de production

Comme le rappelle l'agence Reuters, avec cette acquisition, Ineos continue ses emplettes en mer du Nord. Fondée et présidée par Jim Ratcliffe, l'entreprise suisse a racheté en avril dernier le système d'oléoducs Forties à BP.

Réalisant quelque 40 milliards de dollars (35 milliards d'euros) de chiffre d'affaires Ineos indique vouloir poursuivre la diversification de son portefeuille d'actifs. "L'unité pétrole et gaz de Dong Energy entre en adéquation avec Ineos à un moment où nous continuons à étendre nos intérêts dans la production. Cette activité est très importante pour nous à ce stade de nos plans de croissance et nous sommes ravis de l'expertise qui l'accompagne", écrit le groupe suisse dans un communiqué.

Le montant de la transaction (1,16 milliard d'euros) s'accompagne de deux paiements optionnels de 150 et 100 millions de dollars (135 et 89 millions d'euros) qui se concrétiseront si certaines activités se développent.

Antonin Moriscot avec agences