BFM Business

Ces pays frontaliers où le gazole va rester bien moins cher qu'en France

Alors que le gouvernement envisage d'alourdir la fiscalité du gazole en France, BFM Business a comparé les prix des carburants dans les pays européens. Dans quel pays est-il plus avantageux de faire le plein ?

Le litre de gazole à 1,20 euro c'est bientôt fini. Invité ce lundi sur BFMTV, Christophe Castaner a indiqué que les taxes sur ce carburant "augmenteront, en 2018, de 10%". Le super sans-plomb n'est pas épargné puisque, selon le porte-parole du gouvernement, son coût est également amené à évoluer "mais à un rythme moins rapide". Quoi qu'il en soit, l'État sera le grand gagnant de ces futures évolutions tarifaires.

Une facture composée d'environ 60% de taxes 

Aujourd'hui, lorsqu'un automobiliste fait le plein, plus de 60% de la facture part directement dans les caisses de l'État. En effet, lors de son passage à la pompe, un conducteur s'acquitte de 20% de TVA mais aussi de la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), dont le montant atteint pour le moment 0,531 euro par litre de diesel et de 0,651 euro par litre d'essence. À noter que le consommateur paie également un "impôt sur l'impôt" puisque la TVA s'applique sur la TICPE. 

Ainsi, le prix d'un litre de gazole, affiché à 1,22 euro à la pompe, se décompose de la manière suivante : 
TVA (sur le produit) : 0,0968 euro  TICPE : 0,531 euro TVA (sur la TICPE) : 0,1062 euro  Pétrole + raffinage + transport : 0,486 euro 

Avec la hausse de 10% prévue par le gouvernement, le prix à la pompe du litre de gazole augmentera mécaniquement de 7,5 centimes. Si le prix du pétrole n'augmente pas et que l'euro continue d'être fort par rapport au dollar, le prix du litre de diesel atteindra ainsi 1,30 euro. La différence avec le super sans plomb commencera donc à s'estomper. Ce que recherche l'État afin de décourager les Français de continuer à s'équiper de véhicules diesel. 

S'approvisionner chez les voisins européens 

Afin d'échapper à cette hausse de prix, la seule solution pour les automobilistes consiste à aller faire le plein dans les pays voisins qui ont la main plus légère sur le plan fiscal. Les frontaliers le savent, il est d'ores et déjà intéressant d'effectuer quelques kilomètres au-delà de la frontière pour remplir son réservoir.

En Espagne, le litre de gazole est facturé en ce moment en moyenne 1,09 euro. Au Luxembourg, il coûte 0,99 euro. Mais c'est en Andorre que ce carburant est le meilleur marché. Actuellement, le litre y coûte 0,92 euro.

Ces pays ne paient pourtant pas leur pétrole moins cher que la France. Mais, cette différence de prix à la pompe s'explique par leur fiscalité sur les carburants bien plus avantageuse que dans l'Hexagone. Hors taxes, le gazole ne vaut que 47 centimes en France, soit 6 centimes de moins qu'en Espagne.

Seule constante en Europe, le litre de sans plomb coûte toujours plus cher que le gazole. Un seul pays déroge à cette règle. Il s'agit de la Suisse. Le gouvernement helvétique n'ayant jamais incité fiscalement ses automobilistes à choisir le diesel, l'essence sans plomb coûte moins cher que le gazole (1,30 euro contre 1,33 euro). Et cela a eu un effet sur les ventes automobiles. Moins de 30% des véhicules immatriculés en Suisse carburent au gazole. En France, c'est deux fois plus. 

Antonin Moriscot avec Pierre Kupferman