BFM Business

Bruxelles veut faciliter le changement de fournisseurs d’électricité

Pour faire aboutir cette directive, Bruxelles devra encore la faire voter par le Parlement européen et approuver par le conseil européen.

Pour faire aboutir cette directive, Bruxelles devra encore la faire voter par le Parlement européen et approuver par le conseil européen. - Charly Triballeau - AFP

Selon le magazine allemand Wiwo, la Commission européenne doit présenter à la fin du mois un projet imposant des contraintes aux fournisseurs peu enclins à perdre leurs clients.

Faire jouer davantage la concurrence pour permettre aux consommateurs d’accéder à de meilleurs tarifs, telle reste la priorité de la Commission européenne. Après avoir imposé des règles strictes aux opérateurs télécom et aux banques, Bruxelles entend mettre la pression sur les fournisseurs d’électricité. Selon le magazine allemand Wiwo, un projet préfigurant une directive doit être présenté officiellement le 30 novembre prochain.

Le journal économique qui y a eu accès révèle que les fournisseurs d’électricité se verraient contraints de répondre à la demande d’un client souhaitant mettre fin à son contrat dans un délai maximal de trois semaines. La Commission européenne entend également leur imposer la totale gratuité des frais liés à un changement de prestataire.

Wiwo précise que pour faire aboutir cette directive, Bruxelles devra encore la faire voter par le Parlement européen et approuver par le conseil européen, l’instance représentant les États membres. La procédure risque donc d’être longue, d’autant que les fournisseurs d’électricité ne manifestent pas vraiment d’enthousiasme à se voir imposer de telles contraintes.

Pierre Kupferman