BFM Business

Après le gaz, Total se met au courant

Total Energie Gaz ne visera dans un premier temps que les consommateurs aux tarifs jaunes (puissance souscrite entre 42 et 240 kVA) et ceux aux tarifs bleus pro appliqués notamment aux petits commerçants et artisans.

Total Energie Gaz ne visera dans un premier temps que les consommateurs aux tarifs jaunes (puissance souscrite entre 42 et 240 kVA) et ceux aux tarifs bleus pro appliqués notamment aux petits commerçants et artisans. - Don-vip via Wikimedia Commons

Le groupe pétrolier ne vise que les professionnels, moyens et gros consommateurs d'électricité. Il n'ambitionne pas d'entrer sur le marché résidentiel.

Total Energie Gaz se lance dans la vente d'électricité en France, après y avoir été autorisé il y a quelques jours par un arrêté au J.O. Cette filiale à 100% de Total commercialise déjà depuis 10 ans du gaz naturel auprès des professionnels et des entreprises.

Elle proposera à compter du 5 octobre 2015 une offre de fourniture en électricité à prix fixe pour un début de livraison à compter du 1er janvier 2016. Total compte acheter l'essentiel de l'électricité fournie sur le marché de gros.

Total Energie Gaz profite de l'opportunité offerte par la fin prochaine des tarifs réglementés de l'électricité au 31 décembre 2015 pour commercialiser du courant à ses clients sur le marché hexagonal.

Les tarifs réglementés de vente de l'électricité (TRV) fixés par le gouvernement et appliqués par EDF aux clients professionnels dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kVA (tarifs jaunes et verts) disparaîtront le 31 décembre 2015, en vertu de la loi sur la consommation du 17 mars 2014, dite loi Hamon.

Il resterait 88% de la cible visée à convaincre

"Aujourd'hui, seulement 12% de ces acheteurs - en tarifs jaunes et verts - sont passés en offre de marché. Il reste donc aujourd'hui 88% des professionnels, ce qui représente 423.000 sites, qui n'ont pas encore basculé en offre de marché, auprès d'EDF ou d'autres fournisseurs", a expliqué Catherine Verdier, directrice commerciale de Total Energie Gaz

L'entreprise visera aussi les clients abonnés aux tarifs bleus pro appliqués notamment aux petits commerçants et artisans (entre 3 et 36 kVA). Ces derniers ne sont pas concernés par l'arrêt des tarifs réglementés, mais ils ont la possibilité d'opter pour un contrat à prix libre.

Grâce à ce nouveau créneau, l'entreprise entend veut multiplier par cinq dans dix ans son portefeuille clients dans les deux énergies, passant de 35.000 à 175.000 sites.

Total vise une part de 8% du marché de l'électricité

L'électricité devrait représenter un tiers de ces volumes, pour une part de marché visée d'environ 8%, comme celle du gaz aujourd'hui.

Total Energie Gaz proposera un contrat à prix fixe sur un, deux ou trois ans, et compte acheter l'essentiel de l'électricité fournie sur le marché de gros, selon elle. La filiale, dont le chiffre d'affaires a avoisiné 1,1 milliard d'euros en 2014, n'ambitionne pas de pénétrer le marché résidentiel.

Des filiales de Total commercialisent déjà de l'électricité au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne, pour un volume total de 6 TWh, contre 88 TWh pour le gaz à l'étranger. 

F. Bergé avec AFP