BFM Business

Total n'ira plus au charbon

A l'horizon 2016, Total renoncera définitivement à ses activités charbon.

A l'horizon 2016, Total renoncera définitivement à ses activités charbon. - Martin Bureau - AFP

La compagnie pétrolière française a annoncé ce lundi son intention de mettre fin, à très court terme, à ses activités de production et de commercialisation du charbon.

"Nous serons complètement sortis du business du charbon avant la fin 2016". C'est en ces termes que le groupe Total a confirmé, dans un communiqué, l'arrêt prochain des ses activités liées à ce combustible fossile. 

Cette annonce intervient près d'un an après le début des tractations concernant la cession de sa filiale TCSA (Total Coal South Africa) à la compagnie minière sud-africaine Exxaro Ressources. Chiffrée à 472 millions de dollars, la transaction était toutefois soumise à l'accord du gouvernement sud-africain, qui a levé les derniers blocages le 20 août dernier.

Faisant d'une pierre deux coups, la compagnie en profite ainsi pour confirmer un engagement pris début juin par Patrick Pouyanné, son PDG, qui avait lancé avec six autres groupes gaziers et pétroliers un appel à fixer un prix du carbone pour rendre le gaz plus compétitif par rapport au charbon, et ainsi tenter de réduire les émissions mondiales de CO2. 

Le sursaut écologique de Total 

Selon Patrick Pouyanné, "au-delà de la fin des activités de production, Total va également arrêter l'ensemble de ses activités de commercialisation du charbon". Une référence à sa petite filiale CDFE, qui vend du charbon à des clients industriels. Filiale qui se savait toutefois en sursis depuis les annonces du groupe concernant l'avenir de la filière charbon. 

"Nous ne pouvons à la fois prétendre vouloir apporter des solutions au défi du changement climatique et tirer des bénéfices de la production ou de la commercialisation du charbon, énergie fossile la plus émettrice en gaz à effet de serre", argumente encore la direction. 

A.M. avec AFP