BFM Business

Un sac Birkin d'Hermès bat un nouveau record aux enchères

Ce Birkin en crocodile et or incrusté de diamants de la Maison Hermès a battu un record pour un sac à main de luxe aux enchères ce mercredi.

Ce Birkin en crocodile et or incrusté de diamants de la Maison Hermès a battu un record pour un sac à main de luxe aux enchères ce mercredi. - Isaac Lawrence - AFP

Lors d'une vente aux enchères de la maison Christie's à Hong Kong, un Birkin, le sac iconique d'Hermès, a été adjugé à un prix encore jamais atteint pour un sac à main de luxe: 380.000 dollars.

Le sac de luxe, un très bon placement. Un modèle de la marque Hermès, le fameux Birkin, en peau de crocodile incrustée de diamants, a battu un nouveau record de vente aux enchères pour cet accessoire de luxe, à 380.000 dollars, a annoncé mercredi la maison Christie's à Hong Kong.

À l'issue d'enchères fièvreuses, ce sac "Himalaya Niloticus Crocodile Diamond Birkin 30", orné de diamants et de finitions en or, a été adjugé à 2,94 millions de dollars de Hong Kong (soit 380.000 dollars américains) à un acheteur anonyme enchérissant au téléphone, a précisé la maison Christie's.

Le précédent record était détenu par un autre sac Hermès, adjugé il y a juste un an pour 2,32 millions de dollars de Hong Kong, également à une vente aux enchères de Christie's. Seuls un ou deux sacs Diamond Himalaya sont créés chaque année par la maison Hermès, ce qui en fait l'un des sacs de luxe les plus convoités au monde, selon Christie's.

Le modèle Himalaya bientôt collector

Selon de récentes rumeurs, Hermès envisagerait de cesser la fabrication des sacs Himalaya cette année, "ce qui peut expliquer en partie l'augmentation de sa cote cette saison", a déclaré Matthew Rubinger, chef du département sacs et accessoires à l'international chez Christie's.

Les sacs à main de luxe sont désormais considérés comme des placements intéressants par les investisseurs, ce qui fait flamber leur cote. Le Birkin a été dessiné en 1984 pour Jane Birkin, après une rencontre dans un avion entre le président d'Hermès de l'époque, Jean-Louis Dumas, et la chanteuse d'origine britannique, alors jeune maman, qui se plaignait de ne pas trouver un sac à la fois pratique et chic.

En 2015, l'artiste avait demandé à ce que le Birkin croco soit débaptisé, dénonçant des "pratiques d'abattage cruelles" pour les animaux. La maison de luxe et la chanteuse s'étaient ensuite réconciliés, cette dernière se disant "satisfaite des dispositions" prises par le groupe sur le traitement de ces animaux.

N.G. avec AFP