BFM Business

TNT: les résultats de la chaîne jeunesse Gulli sont en recul

Lagardère finalise le rachat des 34% détenus par France Télévisions dans Gulli

Lagardère finalise le rachat des 34% détenus par France Télévisions dans Gulli - -

En 2013, le chiffre d'affaires a chuté de -1,3%, et le bénéfice est devenu quasi-nul. Mais les résultats se redressent depuis l'automne.

Après des années de croissance ininterrompue, la TNT (télévision numérique terrestre) est arrivée à maturité. Et certaines chaînes voient leur revenus reculer.

Ainsi Gulli a vu son chiffre d'affaires reculer de -1,3% en 2013. Un recul toutefois moins important que l'année précédente (-4%).
Ce recul dû à la chute de -11% des recettes publicitaires, qui tombent à 35 millions d'euros.

A peine à l'équilibre

Quant au résultat net, il est devenu quasiment nul: +40.000 euros. Toutefois, si l'on inclut la filiale Gulli Interactive, il grimpe à +270.000 euros, ce qui reste moitié moins que l'année précédente.

Selon le président de la chaîne, Gérald Brice Viret, "ce résultat reste meilleur que prévu car une perte d'un demi-million d'euros était encore prévue au printemps dernier. Depuis septembre, nous avons réduit les charges et amélioré les recettes, avec de meilleures audiences sur la cible enfant".

En effet, l'audience, qui reculait depuis 2010, est repartie à la hausse depuis janvier. "Nous sommes les leaders sur les 4-10 ans. Et les recettes publictaires ont aussi renoué avec la croissance", ajoute Gerald Brice Viret.

Lagardère seul à bord

Parallèlement, la structure capitalistique va enfin se simplifier. La vente à Lagardère des 34% détenus par France Télévisions devait enfin être signée début mai, puis approuvée par un conseil d'administration vendredi 23 mai.

Selon Satellifax, ces 34% sont vendus pour 19 millions d'euros, plus éventuellement une part variable de 5 millions d'euros.

Jamal Henni