BFM Business

Star Wars: comment une petite fille a fait plier le géant du jouet Hasbro

-

- - Hasbro

Sorti en octobre dernier, le jeu Monopoly inspiré de Star Wars 7 a suscité la controverse en n'incluant pas Rey, le personnage féminin et (accessoirement) héroïne du film. La lettre d'une petite Américaine de 8 ans a convaincu l'éditeur du jeu Hasbro de lancer une nouvelle version.

Les 8,5 millions de spectateurs français du dernier Star Wars le savent. Le héros du film de J.J. Abrams est en fait une héroïne et s'appelle Rey. C'est même la première fois qu'un personnage féminin a une telle importance dans la saga. Mais cela a peut-être échappé aux concepteurs du Monopoly Star Wars édité par Hasbro, un des trois plus gros fabricants mondiaux de jouets. En effet, dans l'édition sortie en octobre dernier, il est possible de jouer avec les personnages de Finn, de Kylo Ren, de Dark Vador et de Luke Skywalker mais pas de Rey. Un oubli passé dans un premier temps inaperçu devant l'avalanche de produits dérivés. Mais depuis le film est sorti, Noël est passé par là, et ceux qui ont vu le film et découvert le fameux Monopoly au pied du sapin n'ont pas vraiment apprécié l'absence de Rey.

Les messages d'indignation se sont ainsi multipliés sur Twitter avec le hashtag "WhereisRey" ("Où est Rey?"). Pour se défendre, la société Hasbro a tenté d'expliquer qu'elle n'avait pas voulu introduire ce personnage pour ne pas "spoiler" les joueurs, c'est à dire révéler un élément important de l'intrigue. Argument peu convaincant dans la mesure où deux autres personnages du film sont inclus dans le jeu, comme Finn et le grand méchant Kylo Ren.

Mais de tous ces messages de mécontentement, c'est celui d'Annie Rose, une jeune Américaine de 8 ans originaire de l'Illinois, qui a particulièrement attiré l'attention d'Hasbro. Postée le 4 janvier dernier sur Twitter par sa mère, la lettre écrite par la petite fille a touché les internautes qui l'ont partagée des milliers de fois. 

"Cher Hasbro, comment avez-vous pu oublier Rey?!, interroge-t-elle. Elle doit figurer dans le Monopoly comme dans tous les autres jouets Star Wars. Sans elle il n'y a pas de réveil de la force. [...] Sans elle, les méchants auraient gagné! Par ailleurs, les garçons et les filles doivent voir que les femmes peuvent être aussi fortes que les hommes. [...] Garçon ou fille, on s'en moque. Nous sommes tous égaux!"

C'est à la suite de ce message qu'Hasbro a décidé de réagir. La firme sortira bien une nouvelle version du jeu incluant Rey. Elle l'a annoncé sur Twitter dans un message de réponse à la mère de la petite fille.

"Nous aimons votre passion pour Rey et nous sommes ravis de vous annoncer que nous l'inclurons dans le Monopoly Star Wars que nous lancerons plus tard dans l'année."

Une décision qui devrait aussi satisfaire J.J. Abrams, le réalisateur du film qui a mis un point d'honneur à féminiser Star Wars. "George Lucas avait déjà imaginé une femme aussi forte qu’un homme avec le personnage de Leia, même si c’était l’une des seules femmes de la Galaxie, explique-t-il dans une interview pour Télérama. Dans cet état d’esprit, avec Lawrence Kasdan [le coscénariste], nous avons placé une femme au centre de l’histoire. C’est ainsi qu’est né le personnage de Rey, dans lequel la jeune comédienne anglaise Daisy Ridley est extraordinaire."

Frédéric Bianchi