BFM Business

Quand Booba rend hommage à Bernard Arnault et LVMH

Le rappeur Booba sort un nouvel album, "D.U.C.".

Le rappeur Booba sort un nouvel album, "D.U.C.". - Loic Venance - AFP

Avec son nouveau titre intitulé "LVMH", le célèbre rappeur rend hommage -à sa façon- au patron du groupe éponyme. Un coup de pub que le groupe de luxe ne souhaite pas commenter.

Idole de nombreux jeunes, Booba a lui aussi des références auxquelles il ne manque pas de rendre hommage. On ne parle pas ici du mythique duo NTM, que le rappeur a récemment égratigné dans une interview aux Inrockuptibles, ni même des regrettés 2pac ou Notorious Big, qui l’ont parfois inspiré. Rien de tel, donc, puisque son dernier titre évoque…Bernard Arnault.

Dans "LVMH", qui figure sur son nouvel album D.U.C., Booba rend ainsi hommage au patron du groupe éponyme…à sa façon. "Nard-Bé Arnault, mucho dinero (beaucoup d’argent, ndlr), yo te amo (je t’aime)" constitue ainsi le refrain d’une chanson accompagnée d’un clip qui tranche radicalement avec l’image du groupe de luxe:

"Si j’étais Bernard Arnault, cela m’amuserait"

Interrogé, LVMH n’a pas souhaité faire de commentaire. Mais l’image du groupe ne devrait pas vraiment être impacté négativement, selon Benoît Hery, fondateur de l’agence Le Cabinet. "Ce n’est pas la première fois qu’un artiste utilise le nom d’une marque de luxe", rappelle ce spécialiste. « Puff Daddy (un autre rappeur américain, ndlr) avait par exemple sorti un titre intitulé "Pass The Courvoisier", le célèbre Cognac. Les marques font partie de notre époque, les gens sont habitués à ça".

Par ailleurs, les univers de LVMH et de Booba ne sont pas incompatibles, selon lui. "Le groupe de Bernard Arnault représente une certaine vision de la réussite financière, et participe à l’imaginaire collectif", le chanteur ne faisant que s’inspirer de l’époque actuelle. "Si j’étais Bernard Arnault, cela m’amuserait plutôt", conclut-il. On ne manquera pas de guetter la réaction du milliardaire.

Y.D.