BFM Business

Qatar Prix de l'Arc de Triomphe : des chiffres qui donnent le tournis

-

- - Thomas SAMSON / AFP

Les meilleurs pur-sang ont rendez vous à Longchamp pour la 97ème édition du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. La plus prestigieuse des courses de chevaux au monde retrouve l'hippodrome de ParisLongchamp totalement rénové après deux années passées à Chantilly...

Un milliard de téléspectateurs vont suivre la course à travers le monde, une audience équivalente à celle d'une finale de coupe du monde de football. Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a été sacrée plus grande course au monde en 2015 et 2017 lors de la cérémonie des Longines World’s Best Horse Race.

Une course qui suscite la convoitise des milliardaires du monde entier et pour cause, les chevaux s'achètent à prix d'or et peuvent rapporter très gros. La tenante du titre, Enable, est la favorite du jour. La lauréate de l'édition 2017 sera soutenue par son propriétaire, Khalid Abdullah, prince saoudien et milliardaire de 81 ans. L’homme possède l’un des élevages de pur-sang les plus influents du monde, avec trois haras en Angleterre, deux en Irlande et un aux Etats Unis.

Ses protégés lui ont déjà offert cinq victoires dans la prestigieuse épreuve. Enable pourrait lui permettre d’égaler Marcel Boussac, un homme d’affaires français qui a fait fortune dans le textile et qui est, depuis 1949, le recordman de victoires pour un propriétaire dans cette compétition avec six succès.

Le Qatar n'est pas en reste. Si il ne présentera pas de champion cette année sur la ligne de départ, il a récemment réussi le doublé avec son cheval Trêve qui portait la casaque de la famille princière Al-Thani et qui a remporté la course en 2013 et 2014. Depuis 2008, le Qatar est associé au nom de la course devenue "Qatar Prix de l'Arc de Triomphe" pour 5 millions d'euros par an. Le pays s'offre ainsi une publicité mondiale lors de cette épreuve diffusée dans une cinquantaine de pays.

Une bonne performance dans cette compétition, c'est l'assurance de retombées financières considérables pour plusieurs années. La reconversion des pur-sang peut être un véritable jackpot pour les propriétaires. Les chevaux peuvent être revendus plusieurs centaines de milliers d'euros, voire plusieurs millions d'euros dans l'espoir d'une descendance aussi lucrative. Les saillies des mâles se négocient plusieurs dizaines de milliers d'euros, plus de 130 mille euros pour les anciens vainqueurs de la course.

Considérée comme la plus prestigieuse course au monde, c’est aussi celle qui attire le plus de parieurs à travers la planète. Près de 62 millions d'euros de paris en 2017, dont 45 millions à l'international. Enjeu pour les parieurs mais aussi et surtout pour les participants. 5 millions d'euros sont alloués au Prix de l'Arc de triomphe, dont 2 857 000 pour le vainqueur. La course sur gazon la plus richement dotée au monde.

Sandrine Serais