BFM Business

Publicité : la croissance d'Amazon encore plus rapide que prévu

-

- - David Ryder / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le géant du e-commerce menace de plus en plus la domination de Google et Facebook, selon le cabinet eMarketer, qui vient d'actualiser ses prévisions du marché américain de la publicité en ligne.

Bientôt la fin du duopole Google/Facebook sur le marché de la publicité ? Amazon pourrait devenir plus rapidement que prévu un troisième acteur de poids, selon les derniers chiffres du cabinet eMarketer, qui a une nouvelle fois revu à la hausse ses prévisions. 

Le groupe de Jeff Bezos devrait ainsi récolter 11,3 milliards de dollars grâce à la publicité cette année (contre 7,2 milliards de dollars dans la précédente prévision), cela représente une croissance annuelle de plus de 50%. En 2020, Amazon pourrait atteindre les 15 milliards de dollars de recettes, ce qui lui permettra de passer la barre des 10% de parts de marché de la publicité digitale aux Etats-Unis.

Google et Facebook toujours devant 

Une performance rendue possible par la quantité de données marchandes récoltée par Amazon -une manne pour les annonceurs- mais aussi grâce à l'incursion du géant du e-commerce dans la vidéo, notamment avec la publicité sur sa plateforme Twitch. 

Google et Facebook conserveront leur avance mais leur croissance sera moins rapide. La part de marché de Facebook aux Etats-Unis devrait être de 22,1% cette année, contre 21,8% l'an dernier. Le groupe de Mark Zuckerberg pourrait engranger 28 milliards de dollars de recettes publicitaires en 2019 et 33 milliards en 2020. Des prévisions revues à la hausse par eMarketer, essentiellement en raison de la poussée d'Instagram. 

Plus de 50% de parts de marché

En revanche, le cabinet est un peu plus pessimiste sur Google, avec 48 milliards de dollars de revenus publicitaires cette année et 54 milliards l'an prochain (contre 55 milliards lors de la dernière prévision). La part de marché du moteur de recherche s'inscrirait en léger repli à 37,2% en 2019, contre 38,2% en 2018.

Autant dire que la concurrence va s'intensifier sur un marché toujours très dynamique. eMarketer table sur 19% de croissance des investissements en publicité digitale aux Etats-Unis en 2019. Pour la première fois, le poids du numérique devrait même dépasser l'ensemble des autres médias réunis (TV, presse, radio affichage), avec une part de marché de 54,2%. Et c'est loin d'être terminé puisque le cabinet prédit que le digital pèsera plus des deux tiers du marché de la publicité aux Etats-Unis à l'horizon 2023.