BFM Business

Mondial 2014: un business en or pour Panini

Parmi les 17 joueurs choisis par Panini figurent Nasri et Abidal qui ne sont pas selectionnés

Parmi les 17 joueurs choisis par Panini figurent Nasri et Abidal qui ne sont pas selectionnés - -

Le leader mondial des ventes d'autocollants peut se frotter les mains. En cette année de Coupe du Monde de football, ses ventes vont exploser. En dépit de petits ratés dans sa sélection des joueurs français.

Samir Nasri et Eric Abidal iront bien au Mondial au Brésil… mais sous forme d'autocollants. Panini a mis en vente, fin mars, son magazine du Mondial 2014 au Brésil avec 17 vignettes par équipe, soit 640 au total. Soit plus d'un mois avant que le sélectionneur français n'annonce la composition de l'équipe, le 13 mai. Résultat: deux beaux ratages. Le milieu de terrain de Manchester et le défenseur de Monaco, finalement écartés des 30 de Didier Deschamps, font partie des 17 de Panini.

"La sélection définitive a été décidée après le match contre l'Ukraine, en fonction des derniers choix du coach français", explique Isabelle Fillon, porte-parole du groupe italien Panini. Pas question pour le moment d'imprimer de nouveaux magazines et autocollants, mais le groupe "mène une réflexion sur l'ensemble des pays concernés par des erreurs", indique-t-elle, sans vouloir en divulguer le nombre total.

Autre sujet sur lequel Panini reste discret: le niveau de ses ventes, et même ses objectifs dans ce domaine. Tout juste divulgue-t-il son chiffre d'affaires: 83,5 millions d'euros en 2013. Isabelle Fillon admet néanmoins que les années de Mondial et d'Euro sont "extraordinaires pour le groupe".

Un public loin du cœur de cible de Panini

Hors compétitions, Panini sort 20 à 25 magazines par an, sur le foot bien sûr, mais aussi sur les films et séries à succès pour fillettes, telles Violetta, la Reine des Neiges de Disney, les poupées Mattel. Le livret du "Mundial de Brasil" vient en bonus, dans un business déjà rentable.

Cerise sur le gâteau: la Coupe du Monde fait aussi augmenter les ventes d'autocollants des autres collections, achetés par les parents "pour compenser vis-à-vis des petites filles les vignettes du Mondial offertes au petits garçons", souligne la porte-parole de Panini.

Ce type de compétition attire en outre un public atypique, qui s'ajoute au cœur de cible du groupe de Modène: les garçons entre 6 et 12 ans. "Plus on approche de l'évènement, plus le public s'élargit, constate Isabelle Fillon. Elle compte 20% à 25% d'adultes parmi les collectionneurs. Un public qui croît "à mesure que l'équipe gagne ses matchs", continue-t-elle.

Les affaires florissantes de Panini ont donné des idées à d'autres. Alors que le livret est gratuit, et la vignette à 12 centimes pièce, un utilisateur d'eBay vend le set complet, livret et images, à 139 euros.

Elles ont aussi causé au groupe italien quelques désagréments: un camion qui transportait quelques 300.000 autocollants à l'effigie des stars du mondial, pour une valeur de 36.000 euros, a été volé au Brésil fin-avril.

Le titre de l'encadré ici

|||Les 17 de Panini pour la France: Hugo Lloris, Patrice Evra, Mathieu Debuchy, Raphaël Varane, Laurent Koscielny, Mamadou Sakho, Eric Abidal, Moussa Sissoko, Yohan Cabaye, Blaise Matuidi, Paul Pogba, Mathieu Valbuena, Samir Nasri, Franck Ribéry, Loïc Rémy, Olivier Giroud et Karim Benzema.

Nina Godart