BFM Business

Les séries télés françaises s’exportent bien

Les chaînes françaises multiplient les coproductions à l'international.

Les chaînes françaises multiplient les coproductions à l'international. - -

Les chaînes de télévision françaises ont réalisé de belles réussites avec leurs séries ces derniers temps. De "Braquo" à "Jo", les coproductions se multiplient et connaissent un succès certain à l'étranger.

Cette année a été marquée par de belles performances pour les séries françaises. Pour la première fois depuis bien longtemps, plusieurs programmes télévisés tricolores ont fait des étincelles à l'international. "La perception des séries françaises à l'étranger a beaucoup changé", confirme un spécialiste du secteur.

La mue a commencé il y a quelques années, grâce à des séries lancées par Canal+. "Engrenages", par exemple, a été vendue dans près de 70 pays. Parmi les réussites de Canal+, on compte aussi "Braquo", "Mafiosa" et plus récemment "Les Revenants", une série fantastique, diffusée en version originale sous-titrée sur une grande chaine britannique.

Cofinancement avec d'autres chaînes internationales

Pour exporter, les Français ont fait le choix de de multiplier les coproductions internationales. TF1 a lancé "Jo", un polar, tourné en anglais avec Jean Reno et vendu dans 130 pays. La Une a aussi cofinancé "Crossing Lines", autre série policière qui n'est pas encore disponible en France, mais est déjà diffusé sur l'une des plus grande chaîne américaine.

Le renouveau des séries françaises est aussi à mettre au crédit de certains producteurs. Lagardère a mis beaucoup d'argent dans des projets comme "Borgia", ou "Transporteur". De son côté, Europacorp, le groupe de Luc Besson, a récemment produit "No Limit", un polar, et lancera bientôt la série "Taxi", adaptée du film à succès.

Simon Tenenbaum