BFM Business

Lassalle (AlloCiné): "je suis fou de joie" du rachat par Fimalac

Grégoire Lassalle était l'invité de BFM Business ce vendredi 12 juillet

Grégoire Lassalle était l'invité de BFM Business ce vendredi 12 juillet - -

Fimalac est en négociations exclusives pour racheter AlloCiné. Le but "est de constituer un groupe d'une très grosse puissance", explique Grégoire Lassalle sur BFM Business, ce vendredi 12 juillet.

"J'ai l'impression de renaître". Grégoire Lassalle, président directeur général d’AlloCiné, exprime son enthousiasme, sur BFM Business ce vendredi 12 juillet, du rachat d'AlloCiné par Fimalac. "Je suis fou de joie".

Le fonds d'investissement annoncé, mercredi 10 juillet, être entré en négociations exclusives avec Allociné en vue de le racheter. Une transaction estimée entre 50 et 70 millions. "Il y aura surement un communiqué lundi 15 juillet, précise Grégoire Lassalle. Avec la vraie somme, le vrai pourcentage qui aura été acheté. Mais je peux déjà vous dire que nous sommes dans le dessus de la fourchette".

120 millions d'euros en 2007

Le but de cette opération, pour AlloCiné est "de constituer un groupe d'une très grosse puissance, qui va s'élargir à l'international et vers différents métiers, toujours dans le digital".

Deux tiers de l'audience d'AlloCiné vient de l'étranger. Mais la monétisation reste faible (autour d'un cinquième). "Avec Webedia, spécialiste des opérations spéciales, nous allons gagner du temps".

Mais l'enthousiasme de Grégoire Lassalle était-il exagéré? Tiger Global avait payé le rachat d'AlloCiné 120 millions d'euros en 2007. Par ailleurs, le groupe a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 19 millions d'euros, soit 25% de moins en deux ans.

Par ailleurs, le PDG d'AlloCiné pourrait réfléchir à lancer une chaîne de télévision. Une idée qui avait déjà échoué en 2012 avec l'arrêt de la chaine Allociné TV.

BFM Business.com