BFM Business

La croissance d'Airbnb continue à séduire les investisseurs

Après sa levée de fonds record de 1,5 milliard de dollars l’été dernier, le géant américain vient d’engranger 100 millions de dollars lors d’un nouveau tour de table.

Après sa levée de fonds record de 1,5 milliard de dollars l’été dernier, le géant américain vient d’engranger 100 millions de dollars lors d’un nouveau tour de table. - JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

La start-up californienne vient de lever 100 millions de dollars supplémentaires pour financer sa croissance. Elle espère même devenir rentable dès l'année prochaine.

Pour Airbnb, trouver de l’argent frais n’est pas un problème. Après sa levée de fonds record de 1,5 milliard de dollars l’été dernier (1,4 milliard d'euros), la plate-forme de réservation de logements entre particuliers vient d’engranger 100 millions de dollars lors d’un nouveau tour de table, a rapporté vendredi le Wall Street Journal en marge d’une réunion investisseurs, citant une source proche du dossier.

Cette nouvelle levée de fonds valorise toujours Airbnb à 25,5 milliards de dollars (contre 13,4 milliards en octobre 2014), ce qui laisse à penser que certaines "licornes", ces entreprises technologiques non cotées en Bourse valant plus d'un milliard de dollars, éprouvent des difficultés à convaincre les investisseurs d'acheter des actions à un prix renchérissant à chaque fois leur valeur.

Des investisseurs parfois refroidis par "le prix élevé des parts, plus que par les questions liées aux perspectives" de la firme californienne, ont confié au journal deux d’entre eux qui préfèrent garder l’anonymat. Selon ces derniers, il faudra au moins deux ans pour que l’activité progresse à un niveau qui justifie la valorisation actuelle.

Vers une croissance... rentable?

Pourtant, sur le papier, les performances d’Airbnb sont séduisantes. Au troisième trimestre 2015, ses revenus ont été multipliés par deux, à 340 millions de dollars, générés par des réservations représentant 2,2 milliards. Par ailleurs, le nombre de nouvelles annonces de locations "actives" a de nouveau accéléré depuis le début de l’année, après avoir marqué le pas au printemps dernier, le groupe ayant fortement accru ses dépenses marketing.

Pour l’ensemble de l’année, le management d’Airbnb a dit tabler sur un chiffre d’affaires de 900 millions de dollars, à comparer à une précédente estimation de 825 millions. Reste que la compagnie américaine anticipe une perte opérationnelle de 150 millions de dollars, croit savoir le WSJ. Toutefois, une source a confié à l’agence Reuters que l'entreprise pensait pouvoir être bénéficiaire en 2016...

Julien Mouret