BFM Business

L'information payante délaissée par les jeunes

BFM Business

Contrairement à la génération précédente, les jeunes ont pris l'habitude de s'informer sans débourser un sou. Témoignages.

Hugo dit dépenser 5 à 10 euros par mois dans l'achat de journaux: "j'achète L'Equipe de temps en temps. Et je suis abonné à Courrier international". Il s'informe surtout via la télévision: "le matin, j'ai pris l'habitude de regarder les chaînes d'information en continu, et de manger devant". Quant aux journaux gratuits, il les lit environ 3 jours par semaine "quand l'occasion se présente". Il apprécie les articles courts, la gratuité ("c'est sympa") et l'exhaustivité.

Cassandre dit ne rien dépenser pour s'informer. Le matin, elle regarde les chaînes d'information en continu. Et sinon elle écoute France Info.

Nicole s'intéresse au sport: elle achète donc l'Equipe de temps à autre. Elle s'intéresse aussi à l'économie: elle consulte donc le site des Echos sur PC et téléphone mobile, mais n'achète ni la version papier ni la version numérique en pdf. Toutefois, ellle consent à ouvrir son portefeuille pour acheter Challenges.

Alvin explique ne dépenser quasiment quasiment rien dans l'achat de journaux: "2 à 5 euros par mois". Il expliquer s'informer surtout via internet, la télévision (via les chaînes d'information en continu) et la radio (qu'il écoute le matin)

Le titre de l'encadré ici

|||

Internet est le média le plus utilisé pour s’informer, selon un sondage mené par L’Etudiant auprès de 487 jeunes âgés de 16 à 25 ans, lycéens et étudiants.

Le net arrive en tête avec 38% des réponses, suivi par la télévision (33%), la presse écrite (17%) et la radio (10%). Au sein de la presse écrite, les quotidiens gratuits (55% des jeunes en lisent au moins un par semaine) arrivent devant les hebdos et les quotidiens payants.

A noter que chez les seuls lycéens, la télévision arrive devant internet, avec 44% contre 30%.