BFM Business

L'arme anti-Netflix de Disney suscite l'enthousiasme de Wall Street

Le titre Disney a atteint un plus haut historique après l'annonce du nouveau service de streaming Disney +.

Le titre Disney a atteint un plus haut historique après l'annonce du nouveau service de streaming Disney +. - VALERIE MACON / AFP

Disney a détaillé ses ambitions en matière de streaming. Des programmes familiaux à des tarifs bien plus bas que ceux de Netflix. Les marchés achètent !

Disney bondissait à Wall Street vendredi à l'ouverture et évoluait au plus haut niveau de son histoire, après l'annonce du lancement prochain d'une plateforme de streaming vidéo, Disney+, qui tentera de rivaliser avec le géant Netflix. Le titre prenait 9,78% à dollars quelques instants après l'ouverture de la Bourse de New York à 128,00 dollars, un prix que Disney n'a jamais atteint en séance depuis ses débuts à Wall Street il y a soixante-deux ans.

La très attendue plateforme de streaming vidéo Disney+, future rivale de Netflix, sera disponible à partir du 12 novembre aux Etats-Unis à 6,99 dollars par mois, a annoncé le géant des médias et du divertissement jeudi, avant d'être progressivement étendue à d'autres régions du monde.

Une plateforme familiale moins chère que Netflix

Le paysage médiatique "évolue tellement vite, le marché n'a jamais été aussi dynamique", a affirmé Bob Iger, le patron de Disney vendredi, sur la chaîne de télévision financière américaine CNBC.

De "La Reine des Neiges" à "Star Wars" en passant par des programmes originaux, cette plateforme, moins chère que Netflix, sera offerte dans un marché du streaming déjà très fourni mais qui continue son ascension à mesure que les consommateurs changent leurs habitudes, au détriment des offres traditionnelles des bouquets câble et satellite.

Objectif : 100 millions d'abonnés en 2024

Pour Gregori Volokhine, président de Meeschaert Financial Services à New York, intervenant quotidien de l'émission Intégrale Bourse sur BFM Business, "Disney se positionne comme l'alternative à Netflix pour les familles. Car si vous allez sur Netflix et que vous avez des enfants, vous ne trouvez pas grand chose. Mais là, il y aura absolument tout ! Tout le catalogue Disney, tout le catalogue des super héros Marvel, tout le catalogue Star Wars... Ils prévoient, en 2024, 100 millions d'abonnés, c'est bien au dessus ce qui avait été prévu par Wall Street. Wall Street fait le pari qu'une alternative qui se positionne à moitié prix face à Netflix est non seulement viable, mais peut être extrèmement porteuse pour l'avenir".

A ce jour, le marché de la vidéo par abonnement est dominé par Netflix et ses 140 millions d'abonnés, mais Amazon est également présent via Prime Video, et Apple vient d'annoncer sa propre plateforme, Apple TV+, prévue pour cette année mais sans donner de date précise ni de prix.

Au lendemain des annonces de Disney, Netflix perdait 2,28%, Amazon prenait 0,13% et Apple gagnait 0,39%. Disney a déjà lancé une plateforme de streaming, ESPN+, dérivée de sa chaîne sportive ESPN.

Fabien Chamblanc avec AFP