BFM Business

Fair-play financier: le PSG sanctionné

Le PSG (ici son président Nasser Al-Khelaïfi) devra s'acquitter d'une amende ferme de 20 millions d'euros.

Le PSG (ici son président Nasser Al-Khelaïfi) devra s'acquitter d'une amende ferme de 20 millions d'euros. - -

L'UEFA a officialisé les sanctions prises à l'encontre du club de la capitale, vendredi 16 mai. Le PSG écope notamment d'une amende de 60 millions d'euros, dont 20 fermes. En Angleterre, Manchester City a également fait l'objet de sanctions financières et sportives.

Il ne manquait que l'annonce du verdict, c'est désormais chose faite. Vendredi 16 mai, le Paris Saint-Germain a officiellement été sanctionné par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier d'une retenue de 60 millions d'euros, dont 20 fermes, sur ses gains futurs provenant de l'instance organisatrice des compétitions européennes.

La somme sursitaire de 40 millions d'euros restante, provenant des versements liés aux droits télé et aux primes de résultat en Ligue des Champions, pourra également être bloquée par l'UEFA si le club ne parvient pas à limiter un déficit maximum de 30 millions d'euros la saison prochaine, puis à atteindre l'équilibre la saison d'après.

Seulement 21 joueurs inscrits en Ligue des champions

Egalement sanctionné sportivement, le PSG ne pourra inscrire que 21 joueurs lors de la prochaine Ligue des champions, contre 25 normalement. "Une restriction qui pourra progressivement être levée", selon l'UEFA, si Paris "parvient à l'équilibre financier" requis par l'instance de contrôle financier des clubs (ICFC), au terme de la saison prochaine.

En outre, le club devra significativement limiter ses dépenses sur le marché des transferts pour les deux saisons à venir, indique l'UEFA sans donner de précision quantitative.

En Angleterre, le club de Manchester City, propriété du cheikh d'Abu Dhabi Mansour, a écopé des mêmes sanctions que le PSG, après un accord passé avec l'UEFA. Cette dernière a infligé des sanctions moins lourdes à sept autres clubs, dont Galatasaray (Turquie) et le Zenit Saint-Pétersbourg (Russie).

Y. D .avec AFP