BFM Business

Dubaï remet Inès de la Fressange aux commandes de sa propre marque

La styliste Inès de la Fressange reprend les commandes de la direction artistique de sa propre marque.

La styliste Inès de la Fressange reprend les commandes de la direction artistique de sa propre marque. - -

Un gestionnaire de fonds français, Calao Finance, épaulé par Dubaï, a annoncé le rachat de la marque Inès de la Fressange, jeudi 29 mai. La créatrice retrouve par la même occasion la direction de sa marque.

Inès de la Fressange revient aux affaires ! Depuis 1999, la styliste n’avait plus les droits commerciaux sur son propre nom. A l’époque, la marque Inès de la Fressange connaît des difficultés financières. Son actionnaire principal, François-Louis Vuitton, décide alors de licencier l’ancienne mannequin.

Mais Calao Finance, une société française de gestion de fonds d’investissement, a annoncé le rachat, jeudi 29 mai, de la marque, et le retour de la styliste au sein du groupe.

Un partenariat avec un fonds dubaïote

Cette acquisition, dont le montant n’a pas été divulgué, s’est faite en partenariat avec le fonds "The Luxury Fund", basé à Dubaï, et qui est déjà actionnaire du couturier Elie Saab. Les deux fonds sont propriétaires à 30% de la marque, les parts restantes sont détenues par des investisseurs privés.

François Boé, membre de Calao Finance et ancien directeur général chez Lancôme et Hermès, devient président de la marque. Inès de la Fressange, elle, assurera la direction artistique et le développement international. Calao Finance espère que la marque de couture dégagera un chiffre d’affaires de détail de 20 millions d’euros en 2013.

Pas question pour autant de revenir sur la stratégie de diversification menée par François-Louis Vuitton ces dernières années. Le communiqué de Calao Finance annonce "le lancement prochain de collections inédites dans les domaines de la mode, des accessoires et de l’art de vivre."


>> A VOIR AUSSI - La haute-couture entre des petites mains

Audrey Dufour