BFM Business

Cinéma: les recettes de Captain America vont-elles profiter de "l'effet Avengers"?

Scarlett Johansson et Samuel L. Jackson.

Scarlett Johansson et Samuel L. Jackson. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le second volet de Captain America est sorti mercredi 26 mars dans les salles françaises. Il doit permettre à Disney de capitaliser un peu plus sur le succès des franchises Marvel, qui s’est dévéloppé grâce aux Avengers.

Le Captain America va-t-il battre Thor ou encore Iron Man? Le second volet des aventures du plus américain des superhéros Marvel, baptisé “The Winter Soldier” est sorti mercredi 26 mars en France est fera de même aux Etats-Unis le 4 avril prochain.

Ce nouveau film de superhéros a de fortes chances de faire mieux que le précédent Captain America et faire ainsi les affaires de Disney, qui avait déboursé pas moins de 4 milliards de dollars en 2009 pour acquérir Marvel Entertainement et par la même occasion les studios Marvel.

Au cinéma, l’investissement s’avère gagnant, surtout depuis 2012. Cette année les studios Marvel réussissent un “coup” avec la sortie de “the Avengers”. Le film réunit plusieurs superhéros qui, Iron Man pris à part, ont connu des succès modérés au box-office.

The Avengers” est un véritable raz-de-marée, rapportant plus de 1,5 milliard de dollars, soit le troisième plus grand succès commercial de tous les temps derrière Avatar et Titanic.

Un coup de fouet

Ce succès colossal a donné un coup de fouet aux autres licences exploitant des superhéros Marvel présents dans “The Avengers”, permettant à Disney de capitaliser sur ce coup de maître.

Ainsi Iron Man 3, sortie en 2013, a littéralement explosé les scores du précedent opus, qui était sorti avant “The Avengers”. Les recettes ont été multiplié par deux, avec 1,2 milliard de dollars pour Iron Man 3 contre 600 millions pour Iron Man 2.

Le phénomène est égalment présent pour Thor, dont le deuxième volet “The Dark World” est sorti fin 2013. Le premier épisode, datant de 2011 avait rapporté 450 millions d’euros contre 644 millions pour le second, soit 45% de plus. “L’effet Avengers” est bien là

Séduire le marché chinois

Un des facteurs expliquant ces succès est l’internationalisation croissante des franchises. “The Avengers” avait, en effet, permis aux superhéros Marvel de gagner un public mondial, au-delà des Américains déjà familiers de ces superhéros. En atteste la part des recettes dégagées hors Etats-Unis, qui est passé de 59 à 68% pour Thor, mais surtout, pour Iron Man, de 48 à 66%. “The Avengers” avait, lui, dégagé 60% de ses recettes à l’étranger.

De fait, Marvel et Disney mettent les formes pour conquérir ces nouveaux marchés pour les super héros. Dans Iron Man 3, des scènes supplémentaires et des acteurs locaux ont été ajoutés dans la version chinoise du film.

Captain America 2 n’échappe pas à la règle. Comme le rapporte Bloomberg, deux monstres du cinéma américain, Samuel L Jackson et Scarlett Johansson, ont participé à une vaste campagne de promotion du film à Pékin le 24 mars dernier. Une nouvelle opération destiné à pénétrer davantage le marché chinois, pays où le premier Captain America n’est pas sorti en salle.

Julien Marion