BFM Business

Le saoudien Ben Laden trouve de quoi payer une partie de ses salariés

BinLaden Group doit faire face à de grosses difficultés économiques.

BinLaden Group doit faire face à de grosses difficultés économiques. - Mahmoud Mahmoud - AFP

"En difficulté sur le plan financier, le géant saoudien de la construction a décidé de licencier 77.000 salariés. Il vient de payer des arriérés de salaires à 10.000 d'entre eux."

Le Groupe Ben Laden (Saudi Binladen group en anglais) a commencé à payer des arriérés de salaires à son personnel. "Nous avons réussi à finaliser le paiement d'environ 10.000 employés", a expliqué à l'AFP le porte-parole du géant saoudien de la construction, Yacine Alattas.

Le porte-parole a indiqué que le versement des salaires se faisait en coordination avec le ministère du Travail et des Affaires sociales. "Nous allons faire de même avec les autres groupes" de salariés dès qu'il y aura un flux d'argent "de nos clients", en l'occurrence le gouvernement.

Ligne de mire des autorités

Après des décennies de croissance nourrie par de juteux contrats publics, le géant saoudien du BTP est confronté, comme de nombreuses entreprises, aux difficultés de l'économie saoudienne, alors que l'État se serre la ceinture en raison de l'effondrement des prix du pétrole. 

Saudi Binladin Group s'était retrouvé dans la ligne de mire des autorités après l'effondrement d'une grue en septembre 2015 sur l'enceinte de la Grande mosquée de La Mecque qui avait coûté la vie à 109 personnes. La semaine dernière, un grand journal saoudien a fait état du licenciement par le groupe de quelque 77.000 travailleurs étrangers, ajoutant qu'il pourrait aussi se séparer de quelque 12.000 Saoudiens.

D. L. avec AFP