BFM Business

Informatique: Steria et Sopra annoncent leur fusion

Steria et Sopra passeront par un échange de titres pour se marier

Steria et Sopra passeront par un échange de titres pour se marier - -

Les deux SSII français ont annoncé, ce mardi 8 avril, un projet de rapprochement qui passera par une offre publique d'échange de Sopra sur Steria. Le groupe créé aura un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros.

C'est la naissance d'un géant de l'informatique. Ce mardi 8 avril, les deux SSII française Steria et Sopra ont annoncé un projet de fusion qui aboutira à la création d'une nouvelle entité au chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros. Cette nouvelle entreprise comptera par ailleurs 35.000 collaborateurs répartis sur 24 pays.

Concrètement, cette fusion se fera via une offre publique d'échange initiée par Sopra sur Steria, à raison d'une action Sopra pour quatre actions Steria.

"De très fortes complémentarités métiers et géographiques permettant de construire un des portefeuilles d'offres les plus complets du marché", font valoir les deux sociétés dans un communiqué commun.

Elles soulignent ainsi que l'entité combinée réalisera 25% de son chiffre d'affaires dans le domaine des solutions et du "Business Process Services", activités qui possèdent à la fois une forte croissance et une rentabilité élevée.

62 millions d'euros de synergies

"L'ambition est de former un groupe capable de générer une croissance organique forte avec pour objectif d'atteindre un chiffre d'affaires supérieur à 4 milliards d'euros et d'améliorer progressivement la marge opérationnelle d'activité pour s'approcher de 10%", expliquent également les deux groupes. En outre, l'opération devrait permettre de générer des synergies annuelles de 62 millions d'euros à partir de 2017.

"Nos entreprises respectives partagent des cultures d'indépendance et de croissance et un grand respect mutuel. L'idée d'une combinaison de leurs forces a toujours eu du sens", affirment de concert Pierre Pasquier et François Enaud, respectivement président fondateur de Sopra et gérant exécutif de Steria, tous deux cités dans le communiqué.

Le premier cité assurera la présidence du groupe tandis que le second se chargera de la direction générale.

J.M.