BFM Business
Entreprises

Avec les vaccins anti-Covid, la demande en super congélateurs explose

La nécessité de conserver certains vaccins à des températures très basses a fait bondir la demande à un niveau sans précédent pour ces équipements à plus de 10.000 euros pièce.

Et d'un ! L’agence européenne des médicaments a autorisé lundi la commercialisation d'un premier vaccin anti-Covid: celui développé par Pfizer et BioNTech. Un vaccin qui necessite, comme celui du laboratoire Moderna, d'etre conservé à ultra basse température. Et avant même les résultats finaux des essais cliniques, hôpitaux et laboratoires s'étaient déjà rués sur les congélateurs médicaux.

Une des rares entreprises à en produire en Europe se situe au Luxembourg. Elle a vu son carnet de commandes exploser. Son super congélateur peut maintenir jusqu’à 280.000 doses de vaccin à moins 80 degrés.

Production multipliée par 7

A l'origine utilisée pour conserver de l’ADN et des tissus cellulaires, cette technologie est développée et fabriquée par l’entreprise luxembourgeoise B Medical Systems.

"Votre frigo à la maison a juste un compresseur. Pour ce type de congélateur, il y en a 2 qui fonctionnent en cascade: un réduit la température jusqu'à une certaine valeur, l'autre descend à -80°", explique Mario Lentz, le responsable de la recherche et du développement.

Chaque appareil est facturé entre 10.000 et 15.000 euros. Un prix qui n'empêche pas hôpitaux et laboratoires du monde entier de s'arracher ces congélateurs. B Medical Systems a ainsi dû multiplier sa production par sept.

Pour produire un maximum d'appareils, la société, qui emploie d'habitude une centaine d'ouvriers, a recruté 60 salariés supplémentaires. Mais malgré ces embauches, le délai d'attente dépasse désormais les deux semaines.

Clémence Dibout avec Olivier Chicheportiche