BFM Business

Suisse: les grandes banques ne paient plus d'impôt

Les banques suisses profitent des mécanismes de crédits d'impôts

Les banques suisses profitent des mécanismes de crédits d'impôts - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Selon le journal helvétique Le Matin Dimanche du 9 mars, UBS et Credit Suisse, les deux principaux établissements du pays, ne paieraient plus d'impôt sur les société depuis cinq ans grâce à l'utilisation de crédit d'impôt.

UBS et Credit Suisse, les deux principales banques helvétiques, ne paieraient plus d'impôts sur les bénéfices depuis cinq ans, et ce grâce à leurs réserves de crédits fiscaux, selon le journal suisse Le Matin Dimanche de ce 9 mars.

"Paradoxe: UBS est parvenue à faire gonfler ses gigantesques réserves de crédit d'impôts en 2013, alors qu'elle engrangeait pourtant des profits", écrit le journal. Contactées par l'AFP, UBS et Credit Suisse n'ont pas pu être jointes pour commenter ces affirmations.

Un député vert, Luc Recordon, va en tout cas demander prochainement des "explications précises sur ces mécanismes comptables" au parlement, selon le Journal.

UBS en difficulté en 2008

En 2008, la Confédération helvétique avait été contrainte de soutenir UBS, mise en difficulté par la crise des "subprimes" sur le marché hypothécaire américain. Un fonds destiné à regrouper ses actifs toxiques, confié à la banque centrale helvétique, avait été mis en place.

L'an passé, UBS a cependant racheté ce fonds de sauvetage, générant un gain de 3,4 milliards de francs suisses (soit 2,7 milliards d'euros) pour la Banque Nationale Suisse (BNS).

P.C avec AFP