BFM Business

Retards de paiement: la situation s'améliore peu à peu

"Un entrepreneur qui a un carnet de commandes rempli mais qui n’est pas sûr d’être payé, risque de ne pas embaucher" déplore Pierre Pelouzet, le médiateur des entrepises.

"Un entrepreneur qui a un carnet de commandes rempli mais qui n’est pas sûr d’être payé, risque de ne pas embaucher" déplore Pierre Pelouzet, le médiateur des entrepises. - BFMBusiness

Un quart du millier de médiations annuelles concerne les retards de paiement selon Pierre Pelouzet. Le médiateur des entreprises, qui a publié des bonnes pratiques pour les réduire, constate un mieux sur les délais et une prise de conscience des clients vis-à-vis de leurs fournisseurs.

Les délais de paiement à rallonge sont une pratique qui mine la trésorerie des petites et moyennes entreprises et les relations entre client et fournisseur. "Un quart de nos mille médiations porte sur des retards de paiement. Pour une entreprise déjà en difficulté, confrontée à une facture à plusieurs milliers d'euros qui n'arrive pas, ce sont les Urssaf qui ne sont pas payées" explique Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises sur l'antenne de BFM Business.

"C'est une des clés qui freine la croissance. Un entrepreneur qui a un carnet de commandes rempli mais qui n'est pas sûr d'être payé, risque de ne pas embaucher. Il y a douze milliards d'euros qui manquent actuellement dans la trésorerie des PME et TPE car ces sommes sont dans la caisse de leurs clients alors qu'elles devraient leur être payées " ajoute Pierre Pelouzet.

La moyenne des retards de paiement tend vers 11 jours

Les statistiques sur les retards de paiement s'améliorent très progressivement. "On était à quatorze jours de retard il y a trois ans et les derniers chiffres qui me sont remontés montrent que ce nombre tend vers onze jours. Onze jours de retard c'est encore 11 milliards d'euros qui ne sont pas dans la trésorerie des PME. Les consciences commencent à bouger et il ne faut pas relâcher notre effort" explique le médiateur des entreprises qui a mis en place un groupe de travail dédié aux délais de paiement dès 2013.

Lire la suite sur plusgrandplusfort.fr (édité par BFMbusiness)

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco