BFM Business

Lehman Brothers: les liquidateurs trouvent un accord

Un accord transatlantique a été trouvé pour accélérer les restitutions

Un accord transatlantique a été trouvé pour accélérer les restitutions - -

Quatre ans après la faillite de la banque américaine, les liquidateurs européens et américains signent un accord portant sur 38 millions de dollars.

Bonne nouvelle pour les clients de Lehman Brothers. Les liquidateurs de la faillite de la banque américaine pour les activités de courtage aux Etats-Unis d'une part, et de ses activités en Europe de l'autre, ont trouvé accord ouvrant la voie à de nouvelles redistributions.

"James Giddens, qui supervise la liquidation de Lehman Brothers Inc. (...) et Tony Lomas, le liquidateur pour Lehman Brothers International (Europe) ont annoncé (vendredi) un accord de principe" portant sur un total de plaintes croisées des sociétés qui se réclamaient mutuellement 38 milliards de dollars.

L'accord doit encore recevoir l'approbation d'un juge des faillites de Manhattan, James Peck, et d'un tribunal britannique. "C'est une étape clé pour les clients parce que si (l'accord) est approuvé par le tribunal, l'accord ouvre la voie à des redistributions qui vont couvrir 100% des biens des clients" détenus par LBI, la branche de courtage de Lehman, au 19 septembre 2008, soit quatre jours après sa faillite, note James Giddens, cité dans le communiqué.

Cet accord va permettre "l'allocation de plus de 7 milliards de dollars d'actifs de clients", a renchéri l'administrateur britannique Tony Lomas.

"Nous allons maintenant oeuvrer à obtenir les autorisations des tribunaux nécessaires pour (déclencher des versements) s'ajoutant aux 90 milliards de dollars déjà distribués aux clients" de la branche de courtage aussitôt après la faillite, a-t-il ajouté.

Restituer les actifs aux investisseurs

Les deux entités se disputaient de nombreux actifs qu'elles espéraient pouvoir restituer aux investisseurs dépendant de leur région.

Lehman Brothers Holding, une autre entité de liquidation de la banque, supervise l'indemnisation d'autres investisseurs et parties à partir d'actifs immobiliers, de sociétés et placements, de titres dérivés et autres actifs qui figuraient au bilan de la banque au moment de sa faillite.

Environ 33 milliards de dollars ont déjà été distribués depuis que cette entité est sortie de faillite en avril. Elle dispose de plus de 60 milliards d'actifs à distribuer soit environ 20% des montants réclamés par les investisseurs lésés par la faillite. Les distributions ne seront pas finalisées avant au plus tôt 2015.

La faillite de Lehman Brothers, l'un des établissements les plus prestigieux de Wall Street, le 15 septembre 2008, reste à ce jour la plus importante faillite jamais enregistrée aux Etats-Unis, avec 691 milliards de dollars d'actifs en jeu. Elle avait provoqué un choc mondial resté sans équivalent, précipitant l'ensemble du système financier de la planète au bord du gouffre.

BFMbusiness.com et AFP