BFM Business

Frédéric Oudéa: "On verra la réalité des choses" sur Trump

Frédéric Oudéa était l'invité de BFM Business ce lundi

Frédéric Oudéa était l'invité de BFM Business ce lundi - BFM Buisness

Le directeur général de Société Générale était l'invité de BFM Business ce lundi 9 janvier. Il a évoqué plusieurs questions d'actualité, dont le besoin pour l'Europe d'être unie face à Donald Trump.

Face à la volonté de Donald Trump de favoriser la finance américaine, l'Europe doit être unie et penser à ses intérêts. C'est le message qu'est venu faire passer Frédéric Oudéa ce lundi 9 janvier.

Interrogé sur la volonté de Donald Trump de dérégulariser le secteur bancaire et de faire appel, pour cela, au célèbre investisseur Carl Icahn, le directeur général de Société Générale reste vigilant.

"J'observe la constitution de cette équipe (de Trump). Une des question clés de 2017 est de savoir ce que donnera Trump une fois élu. On verra la réalité des choses", a-t-il répondu.

"L'Europe d'abord"

"Ce qui est vrai c'est qu'on voit un message qui est très 'l'Amérique d'abord'. Et de ce point de vue il faut que l'Europe se dise aussi 'c'est quoi l'Europe d'abord'", a-t-il jugé.

Interrogé ensuite sur la capacité de la place financière de Paris à s'affirmer face à Londres, dans le cadre du Brexit, Frédéric Oudéa est resté prudent. "Je note un changement de ton et des initiatives. Il faut continuer car il y a un problème de confiance. Elle doit être plus forte sur la visibilité et la manière dont la finance est perçue dans notre pays pour que cela se traduise par des emplois concrets".

J.M.