BFM Business

Comment Bpifrance cocoone les ETI pour les aider à grandir

"L’accélérateur ETI se distingue notamment par un dispositif de mentorat dont nous sommes très fiers" explique Fanny Letier de Bpifrance, en charge des fonds propres PME et de l’accompagnement

"L’accélérateur ETI se distingue notamment par un dispositif de mentorat dont nous sommes très fiers" explique Fanny Letier de Bpifrance, en charge des fonds propres PME et de l’accompagnement - Gaël Dupret-MaxPPP France-Paris

Depuis 2016, 23 entreprises moyennes choisies pour leur potentiel de croissance bénéficient d'un programme personnalisé de soutien et de coaching. Explications de Fanny Letier de Bpifrance, en charge des fonds propres PME et de l’accompagnement.

Depuis 2016, Bpifrance "cocoone" une cohorte d'entreprises de taille intermédiaire (ETI). L'enjeu? Les aider à franchir un seuil pour en faire des champions internationaux dans leur secteur. Ces ETI de moins de 500 salariés ont été choisies au regard de leur potentiel de croissance et de leurs ambitions à l’étranger. Fanny Letier, en charge de cet accélérateur dédié aux ETI au sein de Bpifrance, explique les actions concrètes menées depuis un an pour les soutenir dans leur développement. Chacune bénéficie notamment d'un dispositif original de mentorat assuré par un capitaine d'industrie ou un patron de grande entreprise.

Pourquoi Bpifrance a-t-il décidé d’accompagner spécifiquement les ETI?

Fanny Letier: "La création en 2016 de l’accélérateur ETI découle logiquement de celle d’un accélérateur dédié aux PME en 2015. Les ETI sont très ancrées dans l’économie française. Beaucoup ont leur siège social hors d’île-de-France et on estime qu’un emploi créé dans une ETI génère 3,5 emplois induits. Mais, surtout, les deux-tiers de ces entreprises intermédiaires ont moins de 500 salariés. L’accélérateur ETI a pour vocation à se concentrer sur ces petites ou moyennes ETI afin d’accompagner leur croissance"

Comment ont été choisies les entreprises bénéficiaires de l’accélérateur?

"L’accélérateur a sélectionné, en 2016, 23 de ces ETI, très prometteuses en termes de perspective de croissance. Il s’agit essentiellement d’entreprises familiales ou patrimoniales ayant déjà démontré leur capacité à innover, à exporter ou à se développer par croissance externe. Bpifrance leur apporte une palette de services d’accompagnement. Tous ces efforts visent à les aider à changer d’échelle. L’ambition de ce programme est d’en faire des champions à l’international sur leur segment de marché, générant une croissance organique à deux chiffres".

De quoi ces ETI ont-elles vraiment besoin en termes d’accompagnement?

"Bpifrance s’est fixé pour priorité de les aider selon deux axes principaux: accélérer leur développement à l’international et jouer à fond la carte de la transformation numérique. L’élévation de leur niveau de maturité digitale a pour but de doper leur croissance, en améliorant leurs process de fabrication ou leur stratégie de visibilité sur Internet"

Lire la suite sur plusgrandplusfort.fr

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco