BFM Business

Air France va distribuer des masques aux passagers sur les vols les plus empruntés

Après la publication d'une photo polémique montrant un de ses avions rempli de passagers sur la liaison Paris-Marseille, la compagnie nationale a décidé de distribuer des masques pour les vols dont le taux de remplissage est supérieur à 50%.

Air France réagit. Ce lundi, la compagnie nationale a annoncé que des masques chirurgicaux seront distribués aux passagers sur les vols dont le taux de remplissage est supérieur à 50%. Une décision qui intervient après la publication sur les réseaux sociaux d'une photo ayant suscité la polémique dans un contexte marqué par l'épidémie de coronavirus.

Ladite photo a été prise à bord d'un avion Air France, visiblement complet, reliant Paris à Marseille samedi 18 avril. Dans ces conditions, les passagers ont pris place à bord de l'appareil sans que la distanciation sociale ne puisse être respectée. Une image qui a provoqué l'incompréhension de nombreux d'internautes. D'autant que cette même distanciation sociale a été respectée dans la file d'attente à l'aéroport avant l'embarquement. 

"Sur la quasi-totalité de nos vols, les faibles taux de remplissage actuels permettent la mise en place d'une distanciation sociale. Dans les cas où la distanciation n'est pas possible, nos équipages distribuent désormais à la porte de l'avion des masques aux clients qui n'en possèdent pas déjà", précise la compagnie. 

Désinfection des cabines

Pour se défendre, Air France rappelle également que l'air dans ses appareils est renouvelée toutes les trois minutes et que le personnel navigant désinfecte régulièrement les cabines. Invité d'Europe 1 dimanche, le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari avait déjà demandé à la compagnie de réagir: "J'ai vu les images et j'ai demandé à la compagnie Air France de mettre en place les mesures nécessaires pour que cette situation ne se reproduise plus", avait-il déclaré. 

Si ces situations qui restent peu fréquentes peuvent se produire, c'est parce qu'Air France ne sait pas à l'avance si les passagers qui ont une réservation vont se présenter à l'aéroport en cette période de confinement. Nombreux sont ceux qui annulent leur voyage sans prévenir, notamment en semaine. C'est en revanche moins le cas en début et fin de week-end. La compagnie dit ne pas envisager de bloquer le siège du milieu pour faire respecter la distanciation sociale. Elle réfléchit néanmoins à faire voler des avions plus gros sur les vols les plus empruntés. 

Les taux de remplissage des avions sont "parfois supérieurs à ce qu'ils devraient être en raison de la difficulté de les anticiper, un grand nombre de passagers ayant des réservations de longue date ne se présentant finalement pas à l'embarquement", a expliqué à l'AFP un professionnel du secteur sous couvert de l'anonymat. Dans l'Hexagone, Air France n'assure plus actuellement qu'un vol par jour entre la capitale et trois métropoles régionales: Nice, Marseille et Toulouse.

Gaëtane Meslin avec Paul Louis