BFM Business

Pourquoi votre boss a tout intérêt à dire combien il gagne

-

- - La transparence sur les salaires donne une meilleure visibilité aux salariés qui peuvent ainsi savoir ce qu'ils doivent mettre en oeuvre pour obtenir plus.

"Une politique de transparence des salaires aurait une conséquence directe sur les performances des collaborateurs, selon des études universitaires. Y compris auprès de ceux qui ont le plus gros salaire, qui s'investissent davantage encore pour rester dans ce sérail."

Le salaire du big boss, du manager ou de son voisin de bureau sont des sujets qui alimentent nombre de conversations en entreprise. Or le culte du secret serait contreproductif. Non pas parce que les collaborateurs perdent du temps en conjectures autour de la machine à café, mais parce que ce tabou autour des salaires nuirait aux performances des salariés. C'est en effet la conclusion d'une étude menée par Elena Belogolovsky, chercheuse à l'université américaine de Cornell, et Peter Bamberger chercheur à l'université israélienne de Tel Aviv, repérée par la Harvard Business Review.

Les chercheurs ont recruté 280 étudiants, organisés dans des groupes de travail de 4 personnes, dont la mission était de jouer 3 parties sur leur ordinateur. Ils recevaient un salaire de base et des primes en fonction de leurs performances. Certains élèves étaient payés en fonction des résultats au sein de leur équipe et d'autres en fonction de l'ensemble des participants. 

Un manque de visibilité conduit à la démotivation

Les chercheurs ont choisi de dire à la moitié des participants uniquement quels étaient leurs résultats aux jeux et le bonus qu'ils avaient gagné, tout en maintenant le secret sur les rémunérations des autres. Dans l'autre moitié de l'échantillon, les participants étaient informés de leur bonus et de ce que percevaient les 3 autres personnes de leur équipe. Entre chaque partie, les cobayes avaient aussi la possibilité de discuter entre eux, sauf que la première partie de l'échantillon avait pour interdiction de parler des salaires. 

Les chercheurs ont pu observer que les personnes maintenues dans le secret avaient des performances en baisse au fur et à mesure des parties. Leurs résultats ont empiré quand ils ont appris que leurs rémunérations dépendaient aussi des performances des autres, sans qu'on leur donne plus de détails. Les meilleurs éléments ont été particulièrement affectés quand ils ne pouvaient voir de lien clair entre leur paye et les performances du groupe entier.

Pour les chercheurs, il est clair que maintenir le secret autour des rémunérations des uns et des autres conduit à un désengagement et une baisse des résultats. Les travailleurs n'ont en effet aucune preuve que, en donnant le meilleur d'eux-mêmes, ils en tireront un meilleur salaire.

Les meilleurs éléments redoublent d'efforts

Mais est-on assuré pour autant qu'étaler au grand jour la rémunération de tous va doper les performances des équipes? C'est un autre chercheur qui s'est attelé à y voir plus clair dans le cadre de sa thèse. Emiliano Huet-Vaughn, professeur adjoint d'économie à Middlebury College aux États-Unis, a recruté 2.000 personnes via la plateforme de travail collaboratif Amazon Mechnal turk pour qu'ils participent à deux sessions de saisie de données. Le barème de rémunération était établi en fonction des informations correctement saisies. 

À la fin de la première session, certains des participants ont pu montrer leurs gains et voir quels étaient ceux des autres. Tandis que d'autres ont juste su combien ils avaient gagné. Lors de la seconde session de travail,ceux avec qui on avait joué franc jeu sur les gains ont redoublé d'efforts et ont augmenté de manière significative leurs performances. Mieux encore, ceux qui avaient obtenu les meilleurs gains lors du premier round sont ceux qui ont le plus progressé. En d'autres termes, les meilleurs éléments ont redoublé d'efforts pour rester dans le sérail des plus performants.

Ces résultats ont-ils pu être vérifiés dans des entreprises? Les effets sont-ils durables dans le temps? Apparemment, une fois la curiosité des uns et des autres satisfaites, la transparence sur les salaires continuerait à avoir des retombées positives. Notamment parce qu'elle pousse les entreprises à améliorer l'équité salariale. À l'échelon individuel, chaque salarié peut clairement se positionner pour savoir ce qu'il doit mettre en œuvre pour rentrer dans les critères de rémunération. Autrement dit, quand les salariés savent ce à quoi s'attendre, ils sont plus motivés pour améliorer leurs performances individuelles.

C.C.