BFM Business

Les erreurs à éviter pour rédiger un CV parfait

Rédiger son CV demande du temps... et il ne faut pas hésiter à en faire plusieurs versions en fonction des candidatures.

Rédiger son CV demande du temps... et il ne faut pas hésiter à en faire plusieurs versions en fonction des candidatures. - -

C'est au travers de ce document que le recruteur va entrevoir à quel professionnel de qualité il a affaire. Pas assez ou trop synthétique? Trop fouillis? Pas à la page? Voici les erreurs à ne pas commettre pour avoir un CV qui fera mouche.

De plus en plus de recruteurs font l'impasse sur la lettre de motivation, mais le CV reste une pièce indispensable à toute candidature. Il ne faut pas prendre sa rédaction comme une simple formalité. Ce document va en effet constituer le premier contact avec celui qui pourrait devenir votre employeur... et il doit permettre de vous distinguer au milieu des autres candidats. Hors de question qu'une mauvaise présentation ou des fautes basiques décrédibilisent votre candidature. MyCVFactory, un service en ligne de création de CV, a recensé les erreurs les plus courantes, et comment y remédier. 

> Faire un CV trop long

La solution de facilité est de lister les diplômes obtenus, puis d'énumérer les différents postes occupés. Ce qui pour un cadre qui a quelques années de carrière derrière lui peut donner une longue liste où rien ne pourra accrocher l'oeil du recruteur. La solution: hiérarchiser le contenu, en mettant en tête de liste le dernier poste et valoriser les expériences en fonction des attentes du recruteur. Et si vous avez fait une école d'ingénieur, inutile de mentionner que vous avez le brevet des collèges! Il ne faut retenir que les diplômes professionnalisants.

> Opter pour une présentation désordonnée

Mettre en caractère 25, en haut du document, "Curriculum vitae" n'est assurément pas la meilleure idée. Le recruteur n'a pas besoin de ce titre pour savoir ce qu'il a en main. En revanche, vous pouvez mettre en en-tête l'intitulé du poste.

De plus, il faut éviter les polices fantaisistes, les variations de couleurs, l'abondance de mots en gras ou encore soulignés. Tout cela ne fait que nuire à la lisibilité de l'ensemble et donne un air brouillon au CV.

> Oublier de mettre des chiffres

Vous avez travaillé dans telle entreprise. Mais était-ce une PME ou bien une multinationale? Il ne faut pas hésiter à donner quelques informations sur vos anciens employeurs, comme le chiffre d'affaires et les effectifs. Mais il faut surtout insister sur vos réalisations et vos performances en les quantifiant. Vous avez décroché tel contrat d'un montant de tant de milliers d'euros, vous avez géré un budget de x milliers d'euros. Et enfin, vous managiez une équipe de 30 collaborateurs. Ces précisions vont permettre au recruteur de mieux cerner les responsabilités que vous avez l'habitude d'avoir.

> Abuser des compétences types

Vous êtes dynamique, motivé, force de proposition... Les recruteurs frisent l'overdose avec ces " buzz-words" qu'ils retrouvent dans chaque CV. Au final, ils ne veulent plus rien dire et ne retranscrivent en rien vos compétences et votre savoir-être. Parlez leur plutôt de vos capacités à piloter des groupes de projets, à mettre en place un suivi financier analytique par produit ou encore de votre grosse capacité de travail.

> Négliger le digital

Vous allez adresser votre candidature par mail, en mettant en pièce jointe votre CV. Mais c'est l'occasion d'enrichir votre courrier en mettant des liens vers votre profil LinkedIn, en ajoutant pourquoi pas un CV vidéo ou des documents de vos réalisations. Ne négligez aucun élément qui peut prouver que vous êtes un expert dans votre domaine.

C.C.