BFM Business

Faut-il accepter de suivre votre boss quand il prend un poste ailleurs?

Vous formez un duo de choc avec votre N+1. Aussi, quand il décide de partir relever de nouveaux challenges, il pense tout naturellement à vous emmener avec lui. Quels sont les points à prendre en compte pour savoir s'il faut le suivre dans l'aventure?

D'ordinaire démonstratif et exubérant dans ses invitations à déjeuner, votre chef vous envoie cette fois un SMS pour vous proposer de le rejoindre ce midi au restaurant. Et il insiste sur la nécessité d'être discret. C'est un peu inquiet que vous allez à ce rendez-vous. Va-t-il vous annoncer que vous, en qui il a d'habitude toute confiance, ne faites plus l'affaire?

Le secret est vite levé: votre boss part pour monter la filiale française d'une banque étrangère. Il constitue une équipe et veut que vous en fassiez partie. Est-ce un CDI? Quel est le salaire? Votre boss ne peut rien vous promettre, il y a une prise de risque, mais cela peut se transformer en tremplin. Quelle réponse donner?

1- La question de l'âge est essentielle

Les jeunes de moins de 35 ans désireux de devenir DAF, DRH et Dircoms ont intérêt à sauter sur l'occasion. Ils n'ont rien à perdre, tout à prouver, un CV à enrichir et un carnet d’adresses à étoffer. Après 40 ans, en revanche, il faut y regarder à deux fois. Est-ce que vous suivez votre boss pour faire la même chose qu'actuellement ou bien est-ce pour obtenir un poste bien plus ambitieux? Devenir secrétaire général par exemple peut valoir le coup de prendre des risques.

2- Passez un contrat moral

Il faut tout passer en revue pour savoir dans quoi vous mettez les pieds. Quelle est la santé de la future boîte, les marges de manœuvre, la liberté d’action, quel niveau de soutien va-t-il vous apporter? Et comment seront répartis les rôles. Enfin, quel sera le suivi en cas d'échec? Si tout ne peut pas être écrit noir sur blanc, ni respecté à la lettre, il faut savoir où vous mettez les pieds.

Si vous décidez de rester dans votre entreprise, il y aura quand même du changement dans votre environnement de travail: un nouveau boss va être recruté et il faudra s'adapter. Peut-être que le binôme fonctionnera moins bien. Si vous décidez de partir, jetez un œil à votre contrat de travail. Une clause de non débauchage peut complexifier le projet. 

L.C. avec C.C.