BFM Business

Et l'animateur télé que les Français veulent le plus comme collègue est...

"Michel Cymes, le docteur préféré du PAF! Selon un sondage Opinionway pour le site de recrutement Monster, travailler avec d'autres animateurs télé serait en revanche le cauchemar de bon nombre de Français. "

L'animateur que les Français préfèreraient avoir dans leur bureau est... Michel Cymes, le médecin qui co-anime "Le Magazine de la santé" sur France 5. Selon un sondage Opinionway pour le site de recherche d’emploi Monster, 38% des Français adoreraient l’avoir pour collègue. Ils plébiscitent son expertise sur les questions de santé, ils pensent qu'il serait très bon pour gérer le CHSCT de l'entreprise.

Les Français aiment bien aussi Stéphane Plaza, le monsieur Immobilier de M6, excellent collègue pour 33% d'entre eux. Beaucoup moins Laurent Ruquier, l’animateur de "On n’est pas couché" sur France 2. Seuls 17% des Français le voudraient comme voisin de bureau. 

Mais le pire collègue, parmi les quatre stars du paf que proposait Opinionway, c’est Cyril Hanouna. Le présentateur très extraverti de "Touche pas à mon poste" ne donne envie qu'à 10% des interrogés d’être dans son équipe. Même les jeunes, le public qui le regarde tous les soirs sur D8, ne sont que 13% à vouloir collaborer avec lui.

L'humour oui, mais pas trop corrosif

À sa décharge, l’enquête Opinionway a été menée mi-mars, quelques jours après la parution d’articles de presse qui le dépeignaient comme un tyran, et rapportaient une ambiance délétère dans les coulisses de l'émission.

Pour Monster, ces résultats montrent que les Français aiment les collègues qui ont de l’humour mais pas trop corrosif. Plutôt de l’autodérision. À l’inverse, ils valorisent la bienveillance, l’empathie. Ils voient d'un bon oeil le mentor qui fait profiter les autres de ses connaissances.

Apprécier ses collègues est crucial dans la mesure où cela participe au bonheur au travail. Or une étude de l'université britannique de Warwick a établi qu'être heureux au bureau accroissait la productivité des équipes de 12%. 

D’où l’importance, selon Monster, de prendre davantage en compte les qualités personnelles pour les recrutements. Pas seulement les diplômes et l'expérience.

Nina Godart