BFM Business

Déconfinement: que contiennent les guides métiers pour aider les entreprises?

Des fiches pratiques à destination des professionnels ont été publiés par le ministère du Travail. Au menu: pas mal de bon sens et de réflexes à adopter, mais aussi des recommandations assez détaillées pour certains métiers.

Beaucoup de lavage de main, de protocoles pour l'accueil des clients ou encore les mouvements des salariés... Dès le début du confinement, le gouvernement a commencé à établir ses fiches. Avec au départ bien sûr les métiers les plus concernés par les contacts physiques: caissières, garagistes, travail sur les chantiers, etc. Puis désormais, on trouve des fiches pour les personnels de bureau qui doivent retourner sur leur lieu de travail. Les nouvelles fiches conseils métiers et guides pour les salariés et les employeurs sont disponibles sur le site du ministère du Travail ici. 

Dans ces fiches : pas mal de bon sens, de réflexes à adopter, mais aussi des recommandations assez détaillée : marquage au sol, désinfection des postes...

Des conseils spécifiques pour certains métiers

Beaucoup de fiches sont quasiment les même au départ avec une trame (préparer, réaliser, vérifier). Ensuite, il y a eu un vrai effort d'adaptation métier par métier.

Voici quelques exemples:

- Le plombier doit demander au client de lui préparer les lieux,

- Le chauffeur de taxi doit arrêter de mettre les valises sur la banquette arrière, celles-ci ne devant être manipulées que par le client

- Le conseiller bancaire ne doit plus prêter son stylo pour signer (mais le client doit apporter le sien)

Le traumatisme Amazon

Les entreprises vont-elles pour autant respecter l'ensemble de ces consignes à la lettre? A priori oui car le cas Amazon, qui a été contraint à fermer ses sites en France après une décision de justice, a créé un traumatisme. Aucune entreprise ne veut se retrouver dans cette situation.

Dans le code du travail, il est écrit que l'employeur doit veiller à la sécurité de ses salariés. Donc les entreprises devraient adopter un maximum de ces mesures : c'est a dire les masques même si c'est une simple recommandation. Et ensuite une réorganisation totale des rapports humains. Sens de circulation, cantine à emporter, fin des machines à café, ascenseur à tour de rôle ou fermés, etc. C'est un nouveau monde pour ceux qui vont retourner au bureau. 

Laure Closier avec OC