BFM Business

Ce que les héros de séries TV ont à nous apprendre pour faire carrière

Frank Underwood, député démocrate ivre de pouvoir, sait comment ravaler son dépit en attendant son heure.

Frank Underwood, député démocrate ivre de pouvoir, sait comment ravaler son dépit en attendant son heure. - Paul Morigi - Getty - AFP

"À l'image de Frank Underwood dans House of Cards, les personnages de séries sont souvent dénués de scrupules. Et s'en sortent plutôt bien. Leurs fans doivent-ils, du coup, s'en inspirer dans leur vie professionnelle? La réponse de Yaël Gabison, auteure de “30 leçons de leadership des héros de séries”."

Les héros des séries TV ont des caractères au moins ambivalents, au pire criminels. Sans faire l’éloge de leur absence de scrupules, Yaël Gabison, auteure de “30 leçons de leadership des héros de séries” propose d’utiliser leurs “trucs” pour être plus performant dans sa vie professionnelle. En voici quelques-uns. 

ALERTE SPOILER: la suite de l'article révèle des points-clés de l'intrigue de ces séries

> Franck Underwood / House of Cards

Premier épisode de la première saison: on rencontre ce député démocrate ivre de pouvoir, soutien de campagne du Président tout juste élu. Le poste de secrétaire d’Etat qu’on lui avait promis, finalement, il ne l’aura pas. “Mais on a besoin de vous. Vous restez avec nous ou pas?”. Frank Underwood ravale son dépit, et répond, avec le sourire: “Bien sûr”.

En faisant semblant de rester loyal, Franky va pouvoir manigancer, pousser ses pions, aller jusqu'au crime, pour finalement obtenir un job encore plus prestigieux que prévu: celui de vice-président.

Sans être aussi machiavélique, l'enseignement à en tirer est peut-être de se garder d’être trop spontané dans sa réaction si l'on n'a pas eu la promotion ou l'augmentation qu'on espérait. Et puis qu'il faut accepter les détours pour parvenir à son but. En somme, "être prêt à perdre aujourd’hui pour mieux gagner demain", souligne l'auteur.

> Don Draper / Mad Men

Dans la saison 3, ce talentueux créatif d’une agence de publicité à New York dans les années 60 est mandaté par la municipalité pour faire la promotion d'un projet immobilier auquel les New Yorkais sont très hostiles: la destruction de la superbe gare de Penn Station pour construire le futur Madison Square Garden. Devant ses clients, il résume sa stratégie en une phrase: “Si vous n’aimez pas ce qu'on dit de vous, alors changez le sujet de la conversation”.

Don Draper entend ainsi les convaincre que, plutôt que rebondir sur les arguments des opposants, il faut axer la campagne de publicité sur l’attrait de la modernité.

La stratégie de l'écran de fumée peut fonctionner pour vous aussi, estime l'auteure. Par exemple, si on vous reproche d’avoir oublié de rappeler tel client, vous pouvez répondre avoir constaté que le process de suivi des clients fonctionne mal. Et que vous espérez que ce client n’est pas le seul à être passé entre les mailles du filet". Ce moyen de minimiser votre responsabilité peut fonctionner, selon Yaël Gabison.

> Tywin Lannister / Game of Thrones

Le patriarche du clan Lannister, la famille au pouvoir, vient de déclencher une guerre juste pour laver l’honneur de son nom. Il explique à son fils, Jaime Lannister, qu'“un lion ne se soucie guère de ce que disent les moutons”. Mais il doit tenir son rang face à ses pairs. 

La leçon pour vous, c'est que vous appartenez à un cercle, une élite. Ce peut être une association d'anciens d'HEC, de l'EM Lyon ou de Polytechnique, un réseau de dirigeants d’entreprises, une loge maçonnique, peu importe. Un tout petit monde où vous risquez le discrédit, votre place ou même une OPA hostile si vous ne prenez pas garde à ce que vos égaux pensent de vous. En revanche, rien à faire contre les inévitables cancans de vos collaborateurs. Il faut juste vivre avec.

En parlant de Game of Thrones, le premier épisode de la sixième saison sera diffusé dimanche en France. Avec probablement plein de nouveaux enseignements pour survivre dans votre Westeros à vous, le cruel monde de l'entreprise.

Nina Godart