BFM Business

Un patron condamné pour discrimination salariale envers une employée

BFM Business

Devant la Cour d'appel de Pau, un opticien a été condamné à payer 500 euros d'amende pour avoir rémunéré une salariée 33% de moins qu'un salarié. Selon Sud-Ouest qui rapporte l'affaire dans ses colonnes, l'Inspection du Travail, lors d'un contrôle, remarque une différence de rémunérations entre deux salariés de sexe différents pour une compétence équivalente, en l'occurrence "vendeur-monteur". L'agent dresse un procès-verbal pour non-respect de l'égalité de rémunération entre homme et femme. La procédure est transmise au parquet qui ouvre une enquête.

L'avocat de l'opticien conteste la discrimination : "Le vendeur avait des compétences plus développées en informatique et dans le domaine du matériel optique que sa collègue. De plus, il avait des diplômes, un CAP et un BEP, contrairement à la seconde salariée qui n'a jamais fait part du moindre titre professionnel avant le début de cette procédure." "Or, le même coefficient apparaît sur les bulletins de paie des deux salariés", réplique la présidente.