BFM Business

Touraine: les pistes du rapport sur les retraites "ne seront pas additionnées"

Marisol Touraine a estimé que le rapport Moreau est "utile".

Marisol Touraine a estimé que le rapport Moreau est "utile". - -

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, interviewée sur BFMTV, ce vendredi 14 juin a précisé que les pistes du rapport Moreau sur les retraites, "n'ont pas vocation à être additionnées". Ce texte a été remis il y a quelques minutes à Jean-Marc Ayrault.

Pour Marisol Touraine, le rapport Moreau, qui donne une boîte à outils au gouvernement pour préparer la future réformes des retraites est un "rapport utile, qui permet de préparer la concertation".

"Mais je veux souligner que les pistes proposées par le rapport ne préfigure en aucun cas de la réforme du gouvernement. Ces pistes ne s'ajoutent pas les unes aux autres, elles n'ont pas vocation à être additionnées", a tout de suite tempéré la ministre des Affaires sociales et de la Santé, interviewée, ce vendredi 14 juin sur BFMTV, une heure après la remise du rapport Moreau.

Comme Jean-Marc Ayrault avant elle, Marisol Touraine a voulu rassuré les Français alors que le dossier des retraites est connu pour être un sujet ô combien sensible. "Nous avons la volonté de trouver des propositions pour permettre au système des retaites d'être garantis dans les années à venir. Les efforts sont nécessaires mais ils ne sont pas gigantesques. Ils sont à la portée des Français", a déclaré Marisol Touraine.

Une réforme qui fait place "à la justice"

La ministre a également souligné que cette réforme sera celle de la "justice", en écho aux propos tenus plus tôt par Jean-Marc Ayrault. Il s'agira ainsi "de réparer des situations". Marisol Touraine a ainsi évoqué les cas des femmes, des carrières pénibles, des petites pensions, ou encore des jeunes qui éprouvent des difficultés à rentrer sur le marché du travail. "Les efforts seront réalisées avec un esprit de justice pour pérenniser le système", a-t-elle ajouté. Sans en dire toutefois beaucoup plus.

Alors que l'une des pistes les plus explosives du rapport Moreau évoque le rapprochement des modes de calculs des pensions des fonctionnaires sur celles des salariés du privé, la minsitre a indiqué "ne pas vouloir opposer" les Français, "car notre système de retraites permet la cohésion".

Malgré tous ces avertissements, elle a assuré que le gouvernement ne se contentera pas "de mesures comptables" mais des dispostions qui "s'inscriront dans le long terme".

Enfin, en conclusion, la ministre a rappelé que "la concertation s'ouvre maintenant". Le rendez-vous pour la conférence sociale avec les syndicats et le patronat est donc pris.

A LIRE AUSSI:

>> Retraites: Pour Ayrault, les efforts "ne seront pas écrasants"

>> Touraine: les pistes du rapport sur les retraites "ne seront pas additionnées"

>> Retraites: qui va payer?

>> Les retraites en 10 chiffres clefs

>> Retraites: la CSG des retraités à nouveau dans le collimateur

Julien Marion