BFM Business

Thibault Lanxade: le choix du conseil exécutif du Medef "sera très serré"

Thibaut Lanxade a notamment expliqué les raisons de son ralliement à Pierre Gattaz

Thibaut Lanxade a notamment expliqué les raisons de son ralliement à Pierre Gattaz - -

Alors que le conseil exécutif du Medef choisit, ce lundi 3 juin, son candidat à la succession de Laurence Parisot, le président d'Aqoba et ex-concurrent était l'invité de BFM Business. Il a notamment expliqué que le duel annoncé entre Pierre Gattaz, qu'il soutient, et Geoffroy Roux de Bézieux "sera très serré".

La bataille pour la succession de Laurence Parisot se poursuit, ce lundi 3 juin. Dans l'après-midi, le conseil exécutif du Medef doit choisir son candidat favori à la présidence de l'organisation patronale. Le vote s'oriente vers un duel annoncé entre Pierre Gattaz, président de Radiall, et Geoffroy Roux de Bézieux, président de Virgin Mobile France.

Ce lundi 3 juin, Thibault Lanxade, président d'Aqoba et ex-candidat, était l'invité de l'émission Good Morning Business. Rallié à Pierre Gattaz, depuis le 31 mai dernier, il a estimé que le vote du conseil exécutif "sera très serré", entre les deux hommes. Il a souligné que "jamais les observateurs n'ont donné autant d'importance à cette élection".

"Pour le président d'Aqoba, sur beaucoup de points, tous [tous les candidats, ndlr] sont à l'unisson". La différence se joue notamment sur un point essentiel. Ainsi le "Medef de combat" que prône Pierre Gattaz, et donc Thibault Lanxade, "consiste en deux-tiers de pédagogie et un tiers de fermeté vis-vis des pouvoirs publics pour négocier".

Les grandes avancées du patronat doivent mettent l'accent sur la pédagogie, pour Thibault Lanxade. "Le mouvement des pigeons était avant tout de la pédagogie et pas de la fermeté. Nous ne sommes plus dans la rupture. De même l'accord national interprofessionnel (accord sur la sécurité de l'emploi, ndlr) se fait avec de la pédagogie, pas seulement de la fermeté", a-t-il détaillé. "Pour moi, Pierre Gattaz incarne cette tendance".

Complémentarité avec Pierre Gattaz

Revenant plus précisément sur son ralliement à Pierre Gattaz, il a considéré que ce choix était le meilleur "en raison de la complémentarité" qu'il possède avec le président de Radiall. Il posse ainsi pouvoir lui apporter son expérience sur "les jeunes, l'enteprenariat et la stratégie de filière".

S'il explique "s'être engagé à rejoindre l'équipe" de Pierre Gattaz, il n'a pas confirmé avoir obtenu un éventuel poste de vice-président du Medef en échange de son soutien.

Enfin, il évoqué une idée commune que les deux hommes partagent: celle d'un référendum au sein du Medef, qui sondera les 700.000 adhérents de l'organisation patronale. "Nous pourrons interoger plusieurs fois par an, ces membres, ce qui aurait un certaine classe".


A LIRE AUSSI

>> Présidence du Medef: Thibault Lanxade se rallie à Pierre Gattaz
>> Medef: cinq candidats sur la ligne de départ >> Dossier: Le Medef va changer de patron

Julien Marion