BFM Business

Spanghero : 240 emplois supprimés

L’administrateur judiciaire a laissé la porte ouverte à une reprise partielle du personnel.

L’administrateur judiciaire a laissé la porte ouverte à une reprise partielle du personnel. - -

L'administrateur judiciaire de Spanghero, dans l’Aude, a annoncé mardi aux représentants des salariés la suppression des 240 emplois tout en laissant la porte ouverte à une reprise partielle du personnel.

La décision était très attendue. L'administrateur judiciaire de l’entreprise Spanghero, au cœur du scandale de la viande de cheval, a annoncé ce mardi aux représentants des salariés la suppression des 240 emplois. Il a toutefois laissé la porte ouverte à une reprise partielle du personnel de Castelnaudary, a-t-on appris de sources syndicales.
L'administrateur a en effet accordé une semaine supplémentaire pour laisser leur chance à deux projets de reprise d'une partie de l'activité qui n'avaient pu être finalisés avant mardi. Il a fixé un nouveau rendez-vous aux membres du comité d'entreprise le 5 juin, dans l’après-midi.