BFM Business

Sodexo s'apprête à supprimer 700 postes

Sodexo va supprimer 700 emplois dans le monde dans le cadre d'un plan de restructuration.

Sodexo va supprimer 700 emplois dans le monde dans le cadre d'un plan de restructuration. - -

Le groupe de restauration collective et de services aux entreprises annonce un plan de restructuration avec d'importantes suppressions d'emploi, alors que le groupe a annoncé des résultats en forte hausse.

Malgré des résultats en nette progression sur l'exercice clos fin août, Sodexo va intensifier ses réductions de coûts et supprimer 700 postes dans le monde face à la crise qui sévit, notamment en Europe.

"L'environnement reste tendu, et il est contrasté", avec des activités européennes "sous pression" en raison de la crise, s'est justifié jeudi le directeur général Michel Landel.

Au total, 700 postes sont appelés à disparaître, sur les 420 000 salariés que compte le groupe, 20ème employeur privé au monde. Sodexo vise en particulier une "réduction des frais généraux".

Ce plan "d'efficacité opérationnelle et de réduction de coûts" doit lui permettre de réduire ses coûts pour un montant équivalent à 1% de son chiffre d'affaires.

250 millions d'euros pour les actionnaires

L'annonce de Sodexo succède à celle de son grand concurrent, le britannique Compass, qui a lancé fin septembre une restructuration de ses activités centrée sur l'Europe du Sud. Ceci afin de préserver sa rentabilité et sa place de numéro un mondial de la restauration collective, sans que l'on ait connaissance de l'impact sur l'emploi.

Si, pour Sodexo, l'exercice 2011/12 s'est achevé sur une croissance de 13,6% du chiffre d'affaires, à 18,2 milliards d'euros, et de 15,4% du résultat opérationnel à 984 millions d'euros, le groupe n'attend plus qu'une croissance "modeste" de ces deux indicateurs l'an prochain.

En effet, l'exercice passé a été dopé par les Jeux Olympiques de Londres et la Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande, qui ont permis au résultat net de bondir de 16,4% à 525 millions d'euros. La moitié environ en sera reversée aux actionnaires sous forme de dividende, proposé à 1,59 euro par action (+9%).

Sodexo, dont les Etats-Unis représentent le premier marché, a aussi bénéficié d'un effet de change positif (+2,7% sur le chiffre d'affaires).

BFMbusiness.com et AFP