BFM Business

Sécurisation de l'emploi: les salariés entrent aux conseils d'administration

BFM Business

L'Assemblée nationale a adopté, samedi 5 avril, à l'occasion de l'examen du projet de loi de sécurisation de l'emploi, l'obligation de faire entrer des représentants des salariés dans les organes chargés de l'administration ou de la surveillance des sociétés, pour les entreprises de plus de 5.000 salariés.

Deux représentants des salariés seront présents dans les entreprises de plus de 5.000 salariés lorsque le conseil d'administration, ou de surveillance est d'au moins douze membres. Il n'y en aura qu'un seul dans les conseils plus réduits.

L'Assemblée a également adopté un amendement de Christian Paul (PS) appliquant le principe de la parité pour les représentants des salariés. Le ministre du Travail, Michel Sapin, s'est déclaré "très favorable" à cette disposition, faisant valoir que la loi imposant de toute façon 40% de femmes dans l'ensemble des conseils d'administration.

P.C. avec AFP