BFM Business

Salaires: les 26-30 ans chouchoutés par les entreprises

Les entreprises tentent de conserver leurs jeunes talents

Les entreprises tentent de conserver leurs jeunes talents - Squarespace - Pexels - CC

Les jeunes salariés sont ceux qui ont vu leur paie augmenter le plus en 2016, selon les Guides des salaires des Éditions législatives. À l'inverse, les rémunérations des salariés seniors ont tendance à se tasser.

Les employeurs semblent vouloir se donner les moyens de garder leurs jeunes talents. En effet, en 2016 ce sont les 26-30 ans qui, tous postes et tous secteurs confondus, ont vu leur rémunération grimper le plus, selon le Guide des salaires des Éditions législatives.

"Comme l'an dernier, les entreprises ont beaucoup misé sur les jeunes diplômés et les professionnels juniors.De manière globale, les salariés qui ont entre 26 et 30 ans voient leur rémunération augmenter en moyenne davantage que celle de leurs aînés", explique l'éditeur.

En effet, un salarié âgé de 28 à 30 ans gagne en 2016, en moyenne, 28% de plus qu'à ses 23 ans, selon l'ouvrage. Un chiffre qui était de 26% en 2015.

-
- © -

"En revanche, les résultats de l'enquête 2016 attestent bien qu'il peut y avoir un décrochage de la rémunération lorsque l'ancienneté est forte (au-delà des 26 années) pour les salariés les plus âgés", soulignent les Éditons législatives.

En effet, passé 45 ans, les rémunérations ont même tendance à baisser de 2%, selon le Guide. Par ailleurs, entre 30 et 45 ans, le salaire n'augmente que de 17%. Ce qui montre que les rémunérations ont tendance à se tasser pour les salariés seniors.

J.M.