BFM Business

Salaires des patrons du CAC 40 : Carlos Ghosn réagit

Maurice Levy, patron de Publicis, est cette année en tête : il a empoché 19,6 millions en 2011, grace au versement anticipé de plusieurs bonus.

Maurice Levy, patron de Publicis, est cette année en tête : il a empoché 19,6 millions en 2011, grace au versement anticipé de plusieurs bonus. - -

En 2011, le revenu moyen d’un patron du CAC 40 s’élevait à 4 ,2 millions d’euros par an, selon le cabinet Proxinvest. Soit 5% de plus que l’année passée, alors que les résultats de leurs groupes n’ont pas forcement suivi le même chemin.

Voilà des feuilles de paye qui vont donner le vertige à plus d’un. Selon le cabinet Proxinvest, les patrons du CAC 40 ont perçu en 2011 une rémunération moyenne de 4,2 millions d’euros. Et pour la troisième année consécutive, elle est en progression : plus 4,75% pour cette année alors que l’inflation s’établit à 2,1%. si l'on soustrait toutefois les primes de départ, la moyenne est en recul de 3%.

"Je réagis de manière très sage et très calme. Je ne participe pas à ce genre de débats et je laisse passer les choses", a déclaré en marge d'une conférence à Moscou, mercredi 12 décembre, Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan, l'un des dirigeants les mieux payés selon l'enquête. " Je suis évidemment conscient que dans certains pays, il y a des points de sensibilité et j'essaye de répondre à ces points en tenant compte aussi bien du court terme que du long terme", a-t-il ajouté.

Les patrons Français en 6ème position

Les revenus de ces grands patrons sont-ils justifiés comparés aux résultats obtenus par ses patrons ? Rien n’est moins sûr puisque sur cette même période, le CAC 40 a perdu 17% et les bénéfices sont en recul de 10%.

Le cabinet pointe aussi du doigt l’attribution de bonus pour les dirigeants de Carrefour, GDF suez, Scor, ou encore Peugeot, alors que ces sociétés affichent clairement des résultats en baisse.

Cette divergence entre revenus et résultats des entreprises ne peut qu’aller croissant : la part de la rémunération fixe ne fait qu’augmenter pour les dirigeants du CAC 40. Pour la première fois, elle dépasse le million d’euros, soit près du quart de leur rémunération (voir encadré). Dans le détail, Proxinvest estime que 16% de leur revenu seulement repose sur des conditions de performance à long terme (plus de 3 ans).

Par rapport à leurs homologues européens, les Français sont plutôt bien lotis puisqu’ils se placent en 6e position, derrière le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, la Suisse et l’Italie. En images, voici les 5 patrons français les mieux payés.

Coralie Cathelinais