BFM Business

Retraites chapeaux: les Français favorables à une loi les limitant

Philippe Varin, le président de PSA, a renoncé à sa retraite chapeau

Philippe Varin, le président de PSA, a renoncé à sa retraite chapeau - -

Près de 8 Français sur 10 seraient favorables au vote d'une loi interdisant les retraites chapeaux selon un sondage BVA publié dans Le Parisien de ce 30 novembre. Ce n'est visiblement pas la solution retenue par le gouvernement.

Arnaud Montebourg va être satisfait. Après la révélation de la retraite chapeau de Philippe Varin, le président de PSA, le ministre du Redressement productif avait déclaré qu'il faudrait "légiférer" pour limiter les indemnités de départ, ajoutant que "l'autodiscipline reste à démontrer puisqu'il faut la régulation par le scandale pour que les choses évoluent".

Selon un sondage BVA publié ce samedi 30 novembre dans Le Parisien/Aujourd'hui en France, 77% des personnes interrogées contre 20% se déclarent favorables à une telle loi interdisant les retraites chapeaux. 

En revanche, le président du Medef va être déçu. Sur BFMBusiness jeudi 28 novembre, Pierre Gattaz estimait "qu'il ne faut pas légiférer car nous avons prouvé hier avec Philippe Varin que l'autorégulation fonctionne".

Une majorité de sympathisants de droite favorable

Plus précisement, les Français sont 70% contre 29% à être favorable à ce qu'une loi plafonne la rémunération des patrons à un maximum de 12 fois le salaire le plus bas dans l'entreprise. Une solution rejetée par les Suisses la semaine dernière.

Les sympatisants de gauche sondés par BVA sont 92% à souhaiter un tel plafonnement, quand 54% de ceux de droite répondent positivement. 

Le gouvernement Ayrault ne semble pas pour l'heure décidé à légiférer, préférant faire le dos rond en attendant que la polémique sur les rémunérations des patrons se calme. Le patronat, lui, a annoncé que son comité d'éthique allait travailler à nouveau sur le sujet.

P.C