BFM Patrimoine

Peugeot: Philippe Varin renonce à sa retraite "chapeau" de 21 millions d'euros

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën (UG.FR), Philippe Varin, a annoncé mercredi qu'il renonçait à sa retraite "chapeau" de 21 millions d'euros prévue pour son départ du groupe en 2014, après la polé

PARIS (Dow Jones)--Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën (UG.FR), Philippe Varin, a annoncé mercredi qu'il renonçait à sa retraite "chapeau" de 21 millions d'euros prévue pour son départ du groupe en 2014, après la polémique qu'a suscité ce dispositif auprès des syndicats du constructeur automobile et de la classe politique française.

"Compte tenu de la polémique que ce sujet a suscité (...), j'ai décidé de renoncer aux dispositions actuelles de mes droits à retraite", a-t-il déclaré lors d'un point presse, rappelant que ces dispositions avaient été approuvées par le conseil de surveillance et votées lors de l'assemblée générale en 2010 "dans un contexte assurément très différent d'aujourd'hui".

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, avait jugé mercredi "inappropriée" la retraite chapeau de 21 millions d'euros promise au patron sortant de PSA, demandant au groupe de "faire la clarté" sur les conditions de son départ.

Peugeot avait précisé que la pension de retraite totale de Philippe Varin s'élevait à 310.000 euros par an, y compris les régimes de retraite obligatoires et conventionnels, et après charges fiscales et sociales.

Philippe Varin, qui a pris les rênes du groupe en 2009, doit être remplacé en 2014 par Carlos Tavares, l'ancien numéro deux de Renault (RNO.FR).

-Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

November 27, 2013 12:08 ET (17:08 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-