BFM Business

PSA : Louis Gallois choisi comme administrateur indépendant

Louis Gallois sera chargé de mieux informer l'Etat des décision stratégiques prises par PSA

Louis Gallois sera chargé de mieux informer l'Etat des décision stratégiques prises par PSA - -

Le constructeur automobile a annoncé, ce mardi 18 décembre, que l'ex-patron d' EADS, va siéger au conseil de surveillance du groupe. Il sera chargé d'informer l'Etat des décisions stratégiques prises par PSA.

La nomination officielle du commissaire général à l'investissement , Louis Gallois, est intervenue ce 18 décembre. Son entrée au sein du conseil de surveillance sera soumise à la ratification des actionnaires du groupe, lors d'une Assemblée générale, le 24 avril 2013, précise le groupe dans un communiqué.

La présence d'un administrateur indépendant "en lien avec l'Etat" avait été exigée par le gouvernement en contrepartie du plan d'aide accordé au constructeur automobile.

L'Etat a donné fin octobre sa garantie à hauteur de 7 milliards d'euros au pôle bancaire de PSA Peugeot Citroën, en grande difficulté. Un soutien accompagné de contreparties et notamment la présence de cet administrateur indépendant au conseil de surveillance. Son rôle sera de mieux informer les pouvoirs publics des décisions stratégiques prises par le groupe PSA.

Depuis l'annonce du plan social, le gouvernement déplore de ne pas avoir un droit de regard sur les orientations du constructeur. Arnaud Montebourg, le ministre de l'Industrie, voudrait en particulier en savoir plus et plus vite sur l'évolution de la production usine par usine. La position de Louis Gallois sera donc paradoxale : il aura le statut d'administrateur indépendant mais son choix s'est effectué "en lien étroit avec l'Etat".

Une ingérance peu commune dans la gouvernance du groupe controlé par la famillle Peugeot.

Simon Tenenbaum