BFM Business

Près de 6 entreprises sur 10 prévoient de recruter au moins un cadre d'ici la fin de l'année

57% des entreprises de plus de 100 salariés ont l'intention de recruter au moins un cadre dans les 3 mois à venir.

57% des entreprises de plus de 100 salariés ont l'intention de recruter au moins un cadre dans les 3 mois à venir. - Lionel Bonaventure- AFP

Pour 27% des entreprises, ces embauches sont rendues nécessaires par le développement de l'activité, selon l'Apec. Cette tendance s'appuie sur la demande croissante de cadres dans les activités de conseil et de services aux entreprises, mais aussi dans le secteur du transport.

L'appétit des entreprises pour les compétences des cadres ne faiblit pas. Pour le quatrième trimestre 2019, 57% des entreprises de plus de 100 salariés ont l'intention de recruter au moins un cadre, selon la dernière note de conjoncture de l'emploi cadre de l'Apec. Si la moitié des embauches est justifiée par un remplacement de postes (départ du salarié, retraite...), pour un quart des entreprises (27% plus précisément) le recrutement se justifie par un développement de l'activité. C'est quatre points de plus qu'il y a un an.

Un dynamisme que l'on doit avant tout aux activités de conseil et de services aux entreprises, mais aussi au secteur du transport. Les activités informatiques et l'ingénierie R&D restent de grands pourvoyeurs d'emplois, avec respectivement 92% et 89% d'intentions d'embauches.

A l'inverse, l'industrie accuse le coup: 30% des entreprises déclarent un volume d'embauche en baisse par rapport à la même période de l'année dernière. 

Une diversification des profils

Les cadres commerciaux sont les profils les plus recherchés par les entreprises (43%), suivi par les cadres ses services techniques (38%) et ceux de la gestion-finance (36%).

Le profil idéal? 89% des recruteurs souhaitent embaucher un cadre ayant de cinq à dix ans d'expérience. Mais au vu des tensions du marché de l'emploi cadres, avoir plus de 20 ans d'expérience ou au contraire, n'en avoir aucune n'est plus un handicap. 52%des employeurs envisagent d'embaucher un senior plus expérimenté et 47% un jeune diplômé.

Coralie Cathelinais